A l’occasion de la 25ème édition de la Journée mondiale du refus de la misère, les Jeunes écologistes s’associent à la mobilisation des Jeunes Verts Mondiaux (GYG) en faveur d’une société sans pauvreté.


Cette journée sera l’occasion de rappeler que près de la moitié des êtres humains vivent avec moins de 2,50 dollars par jour, et que plus de 22 000 enfants meurent chaque jour à cause de la pauvreté selon l’UNICEF.

La mobilisation des Jeunes Verts Mondiaux se traduira par différentes actions à travers le monde articulées autour de quatre problématiques liées aux causes de la pauvreté: le changement climatique, la crise économique, le droit à l’éducation et les discriminations liées au genre. Autant de sujets qui formeront les priorités d’actions et de réflexion des Jeunes écologistes au cours de l’année à venir.

Alors que plus de 115 millions d’européens sont menacés de pauvreté, et que le taux de pauvreté des jeunes et des enfants atteint près de 20% en France, les Jeunes écologistes souhaitent rappeler leur engagement en faveur d’un revenu universel et inconditionnel permettant à chacune et chacun, en particulier à chaque jeune et à chaque enfant, de vivre une vie digne et d’avoir accès aux biens et services essentiels (logement, eau et énergie, santé et éducation).

 

Source : http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATCCF04405

Share This