Alors que s’est ouverte la 19ème conférence des parties sur le climat à Varsovie, les Jeunes Écologistes se joignent à l’appel de l’ensemble des militants et délégués entrés en grève de la faim lundi pour appeler les États à briser l’inertie dont ils sont responsables sur la question climatique.

Si Naderev “Yeb” Saño, délégué Philipin entré en grève de la faim lundi, avait déjà fortement ému la communauté internationale il y a un an à Doha par un discours vibrant de vérité, il est incontestable qu’aucune décision significative n’a été prise depuis sur le front du changement climatique. Pourtant, le typhon Haiyan, les rapports de plus en plus alarmants du GIEC, la disparition annoncée de certains archipels, nous rappellent chaque jour l’urgence à agir.

Plus que jamais mobilisés pour faire entendre la voix des peuples face à celle de certains lobbies partisans du statu quo, les Jeunes Écologistes appellent les États participants à trouver un consensus rapide pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. L’enjeu est de dégager les moyens nécessaires pour prévenir les conséquences du dérèglement climatique déjà à l’œuvre.

Conscients que le pays hôte de cette conférence doit jouer un rôle moteur dans sa réussite, les Jeunes Écologistes ont interpellé l’ambassadeur de Pologne et seront reçus aujourd’hui à l’Ambassade. « Le moins qu’on puisse dire, c’est que la Pologne ne s’est pour l’instant pas illustrée comme un leader en matière de lutte contre le réchauffement climatique », explique Lucas Nédélec, secrétaire fédéral des Jeunes Écologistes. « Nous voulons rappeler à l’Ambassadeur qu’en tant que pays hôte, la Pologne a une responsabilité importante dans le succès de ces négociations et ne peut se permettre de passer à côté de l’histoire ».

Outre la Pologne, la responsabilité de la communauté internationale est donc de favoriser un autre modèle de société qui rende possible la prospérité humaine et évite la catastrophe environnementale annoncée. Pour que la conférence de Varsovie serve à quelque chose et que l’espoir revienne, les Jeunes Écologistes souhaitent que des engagements ambitieux et contraignants soient actés la semaine prochaine.

CONTACTS PRESSE :

  • Lucas Nédélec – Secrétaire fédéral : 07 77 07 45 69
  • Laura Chatel – Secrétaire fédérale : 06 29 85 75 95

Photo : CC- Mateusz Włodarczyk

 

 

Share This