Les 4,5,6 décembre, les Jeunes Écologistes appellent à rejoindre la vélorution planétaire, symbole d’une société civile mobilisée pour des changements concrets. Partout en France, ils seront nombreux, à vélo, en trotinnette ou en rollers, à rouler pour un monde meilleur.

Parce que la COP21 ne peut être un succès si la mobilisation citoyenne n’y prend pas part, nous nous joignons ce week-end au mouvement planétaire, via cette vélorution . A travers cette manifestation festive, nous souhaitons promouvoir les transports doux, qui représentent l’avenir de la mobilité.

A travers cela, c’est tout un symbole que nous défendons. Si la Marche pour le Climat a été interdite, les vélorutions sauront occuper l’espace de la ville pour prôner une politique différente, audacieuse. “Tout seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin”, c’est par ce fameux proverbe que nous pouvons résumer l’idée de ce mouvement sur roues. De la même façon que les citoyen-ne-s sont prêt-e-s à changer leurs modes de transports, c’est, par extension, de nombreuses alternatives qu’ils promeuvent. Changer de mode de vie, changer de modèle, c’est possible, et c’est urgent: Les Jeunes Ecologistes appellent donc aux actes. Alors à nos vélos, planches à roulettes, patins, voitures à pédales et autres engins non motorisés pour partager le plaisir du pédalage convivial, respirer un air moins pollué et révolutionner les routes de France !

Contacts:
Victor Vauquois, co-secrétaire fédéral : 06 33 30 05 69
Cécile Germain, co-secrétaire fédérale : 06 95 85 76 57

Share This