Partout en France suivant les appels des différentes organisations écologistes de nombreux militants ont affirmé leur soutien au peuple japonais pendant cette terrible crise naturelle et technologique. Nous, les jeunes, aspirons à un avenir différent, fait de sûreté sanitaire, civile et d’énergies réellement renouvelables. Rejoignez-nous pour réclamer la sortie du nucléaire !

Vendredi 11 mars dernier, le Japon a vécu le plus fort tremblement de terre de son histoire. Ce dernier, par son intensité extrême, et par le tsunami qu’il a induit, a causé et cause encore le décès de milliers personnes, ainsi que d’énormes dégâts à l’infrastructure économique du pays.

Mais le malheur du Japon est également d’origine humaine : trois des 55 réacteurs nucléaires ont subi une série d’explosions, et connaissent actuellement de graves difficultés de refroidissement du cœur de chacun de ces réacteurs, partiellement en fusion. Une fusion totale, voire une explosion avec une grande quantité de rejets radioactifs, n’est pas exclue. Outre les soixante-quinze employés de la centrale qui risquent chaque jour leur vie pour tenter de combler les brèches et éviter le pire, c’est tout un peuple, voire toute une partie de la population mondiale, qui subit de plein fouet la radioactivité émise, tellement dangereuse pour les êtres vivants. Au Japon, plusieurs dizaines de milliers d’habitants sont encore bloqués autour de la centrale, sans accès aux voies ferrées, sans pétrole et avec pour seule consigne celle de ne pas trop respirer…

Les Jeunes Ecologistes organisent partout en France des happening militants en hommage aux victimes et pour manifester notre refus de la fatalité. Nous appelons tout un chacun à nous rejoindre, de manière non partisane, afin d’affirmer, chaque jour et jusqu’au ‘Tchernobyl Day’s’ (au moins !) notre opposition au nucléaire. Vêtus de blanc et noir, les couleurs du deuil selon la tradition japonaise, nous interpellerons les citoyens et nos responsables :

Alors que les solutions existent pour sortir du nucléaire, pourquoi continuons-nous à sacraliser une énergie dangereuse, dépassée, qui plus est bien plus polluante que ce que nos grands fleurons du nucléaire souhaitent laisser penser. Si le Japon, terriblement bien organisé, et à la pointe de la technologie, n’a su empêcher la catastrophe nucléaire, comment le pourrions-nous ?!

Soyons réalistes, sortons du nucléaire !

Comme prévu de longue date, Les Jeunes Ecologistes participeront aux 25 journées d’action du “Tchernobyl day” (2 au 26 Avril), organisées pour la commémoration des 25 ans de l’explosion de Tchernobyl. Ils y réclameront la sortie du nucléaire, conscients qu’il s’agit là d’un choix purement politique.

Les Jeunes Ecologistes souhaitent rappeler que les mouvements écologistes se sont, de tous temps, battus pour informer, sensibiliser, alerter sur les dangers que pose l’utilisation de l’uranium comme combustible pour produire notre électricité. Aujourd’hui, en France, nous sommes pieds et points liés à cette énergie, qui est utilisée pour produire 80% de notre électricité. Notre mix énergétique est déplorable. Nous refusons de voir notre avenir ainsi condamné : il est grand temps de lancer le débat.

Dans le cadre de ces actions, les Jeunes Ecologistes Lorrains lance un appel à mobilisation pour un Flash Mob,le Jeudi 31 Mars à 18H30 Place Stanislas et les Jeudis suivants pour différentes actions.

Share This