En cette journée d’appel du 18 joint, les Jeunes Écologistes réitèrent leurs engagements pour la légalisation du cannabis, une véritable politique de santé publique et de réduction des risques. 

Selon le rapport de l’Observatoire français des drogues et toxicomanies, 17 millions de français consomment du cannabis chaque année et 71 tonnes sont saisies. Des chiffres qui ne cessent d’augmenter malgré la politique répressive du gouvernement illustrée par l’instauration d’une amende pour les consommatrices et consommateurs de cette drogue. 

« Cette position est d’autant plus critiquable, que la lutte contre le cannabis coûte 830 millions d’euros par an aux contribuables, tandis que les retombées économiques d’une éventuelle légalisation sont estimées entre 1,8 et 2,1 milliards d’euros » rappelle Hugo Cordier, co-secrétaire fédéral des Jeunes Écologistes. 

En outre, la multiplication de commerces liés à la vente du CDB témoignent d’une évolution des mentalités en la matière et d’un retard législatif significatif tant sur l’aspect thérapeutique, que récréatif. 

Pour ces raisons, les Jeunes Écologistes demandent une dépénalisation de la consommation et une légalisation du cannabis mais également une autorisation de l’autoproduction dans un cadre non-marchand. 

Contacts :

Célia Da Costa Cruz, co-secrétaire fédérale – 06 29 70 95 61

Hugo Cordier, co-secrétaire fédéral – 06 14 29 27 28

 

Share This