LOGO JE Vélo

Réunis en Assemblée Générale le soir du mardi 5 novembre 2013, les “Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille Métropole” ont élu un nouveau Bureau pour le groupe local:

Typhaine Ortega est nommée co-coordinatrice ;

Benjamin Kaufmann est nommé co-coordinateur ;

Jean-Baptiste est reconduit trésorier ;

 

Mais qui sont les Jeunes Ecologistes ? Que font-ils concrètement ?

L’association des Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille a été fondée il y a deux ans, et entreprend toutes sortes d’actions pour promouvoir l’écologie politique auprès des jeunes notamment. Nouvellement nommée coordinatrice des Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille Métropole, Typhaine Ortega, jeune diplômée de 22ans d’une licence de LEA, décrit son nouvel engagement politique avec enthousiasme :

“Nous sommes jeunes, nous sommes pleins d’imagination, nous pensons que les jeunes doivent s’engager en politique pour apporter leurs propres idées, et rendre le quotidien meilleur et plus respectueux des autres et de l’environnement. Nous sommes profondément écologistes.”

 

Benjamin Kaufmann, également nommé coordinateur des Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille et de la Métropole aux cotés de Typhaine Ortega, ajoute :

“Nous nous démarquons des autres mouvements politiques de jeunesse par des actions originales et décalées, comme dessiner de vrais-fausses pistes cyclables pour dénoncer l’impossibilité de circuler correctement et en sécurité à vélo dans les villes du sud. Et puis surtout, chaque jeune, lycéen, étudiant ou jeune travailleur, tous peuvent venir à nos réunions. S’il a envie de proposer une action, nous la réaliserons tous ensemble.”

 

Benjamin Kaufmann rappelle la prochaine action des Jeunes Écologistes :

“Nous participerons notamment à la marche à Marseille du 23 novembre 2013 avec l’association’Ecoforum de Victor Hugo Espinosa, aux côtés d’autres associations et collectifs comme Greenpeace ou encore Laisse Béton. Nous organiserons le soir même une table-ronde au café l’Ecomotive à 18h pour que chacun puisse venir poser ses questions à des acteurs locaux engagés pour des modèles concrets d’alimentation alternatives, respectueux de la biodiversité et bons pour la santé.”

Typhaine Ortega explique :

“Attendez-vous à être surpris. Nous avons beaucoup d’actions de prévues dans les prochains mois, et notre nouvelle campagne nationale « On se bouge le cul ! » adopte un ton franc, offensif mais tout de même humoristique.”

Elle ajoute :

“Nous pensons collectif, nous sommes en lien avec de nombreux regroupements citoyens sur un large éventail de thèmes. L’égalité des droits avec le Collectif Aixois pour l’Egalité, les collectifs de défense des arbres, des parcs et des jardins de Marseille comme le collectif contre la destruction du Palais Longchamp, et bien d’autres. L’écologie est un combat du quotidien, il y a des causes justes à défendre et nous le faisons avec sourire et humour”.

 

Les Jeunes Écologistes s’engagent dans le débat des municipales à Marseille et dans la Métropole, ainsi que pour les élections Européennes, en 2014 :

Benjamin Kaufmann, explique la place que souhaitent occuper les Jeunes Ecologistes dans le débat local des Municipales de 2014 :

Nous établirons 42 propositions écologistes de notre propre cru pour la future gouvernance de Marseille et des municipalités de la Métropole.

 Les municipales qui arrivent ne pourront pas mettre les solutions de l’écologie de côté. Le scandale de l’écotaxe au niveau national ou encore l’incendie de l’incinérateur de Fos au niveau local le prouvent: nous sommes dans l’obligation de transformer les modèles économiques et sociaux actuels. Et pour cela, nous devons faire comprendre aux gens et aux jeunes pourquoi et comment les solutions des écologistes sont les seules capables d’offrir un avenir plus juste, plus équitable et plus pacifique au plus grand nombre. Voilà l’engagement des Jeunes Ecologistes auprès des jeunes.”

Typhaine Ortega  ajoute :

“Nous réaffirmerons aussi notre engagement en faveur d’un fédéralisme européen parlementariste et d’une participation citoyenne des jeunes lors des élections européennes qui suivront.

 L’écologie politique et l’amélioration de la vie de tous les jeunes et de toute la population du territoire de la métropole n’attends pas; l’engagement des jeunes en politique et pour de nouveaux modèles écologistes transparents, inclusifs et participatifs au niveau local, national et européen est aujourd’hui plus important que hier encore.”

 

Toutes les actions passées et à venir des Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille Métropole sont à retrouver sur :

Événement facebook pour la « Marche Ecoforum » du 23 novembre 2013 à Marseille :  https://www.facebook.com/events/1386388444928042/

Dernier communiqué de presse des Jeunes Ecolos d’Aix-Marseille : « L’INCINÉRATEUR DE FOS, UNE FILIÈRE SANS AVENIR. POUR UNE POLITIQUE ÉCOLOGISTE DE GESTION DES DÉCHETS ! »

 https://www.jeunes-ecologistes.org/groupeslocaux/aixmarseille/13754/lincinerateur-de-fos-une-filiere-sans-avenir-pour-une-politique-ecologiste-de-gestion-des-dechets

 

 

Share This