Alors que les Conservateurs ont remporté les élections jeudi en Grande-Bretagne, les écologistes et les indépendantistes écossais ont pourtant réalisé de très bons scores dans un système électoral injuste.

Les conservateurs arrivent largement en tête des élections législatives qui ont eu lieu jeudi 7 mai en Grande Bretagne. David Cameron, Premier Ministre sortant constituera de nouveau une majorité de droite, libérale et autéristaire au sein du Parlement anglais.

Le Royaume-Uni dispose d’un système électoral dépassé et injuste, où celui qui arrive en tête est élu sans jamais prendre en compte les autres voix exprimées. les Conservateurs obtiennent plus de 50% des sièges au Parlement avec seulement 37% des voix exprimées en leur faveur alors que le Green Party (parti écologiste) représente presque 4% des suffrages exprimés (1,2 millions de voix) et n’aura seulement qu’une seule élue soit 0.15% des sièges.

Pour autant, le Green Party a brillé par ses résultats électoraux dépassant le million de voix et par une campagne dynamique, innovante et inspirante. Dans la bataille des idées, Caroline Lucas, unique députée verte (Brighton Pavilion), a été ré-élue avec 41.7% des voix, une vraie reconnaissance pour le travail déjà accompli pendant sa précédente mandature. Les Jeunes Écologistes félicitent tous.tes les candidat.e.s et militant.e.s du Green Party pour leur belle campagne électorale, leur mobilisation et leur détermination pour avoir ainsi porté les valeurs de l’écologie politique dans un contexte difficile.

De ces élections, nous retiendrons  que les Verts pèsent aujourd’hui autant que le très médiatique parti souverainiste et xénophobe UKIP (United Kingdom Independance Party) dans la chambre des communes. Nous nous réjouissons d’ailleurs que Monsieur Farage ait choisi de démissionner, ayant lui-même échoué dans la circonscription du Sud Thanet.

De même, nous félicitons le parti nationaliste et indépendantiste écossais SNP pour ses très bon résultats. Ce parti anti-nucléaire, pro-européen et qui propose une alternative sociale plus crédible que les faibles propositions des Travaillistes rafle pratiquement tous les sièges en Écosse, rendant de plus en plus difficile le blocage des Conservateurs quant aux aspirations autonomistes écossaises.

En ce jour de la fête de l’Europe commémorant le discours de Schumann et le début de la construction européenne, les Jeunes Écologistes s’inquiètent amèrement des propositions du parti Conservateur de M. Cameron, tenté par une sortie de l’Europe. Cette proposition de référendum est un risque majeur pour les principes de Solidarité et d’Unité entre les peuples et citoyens européens. La construction d’une Europe plus démocratique, plus sociale et écologiste se fera par la participation et l’intégration de tous les pays et de leurs habitant.e.s.

CONTACTS PRESSE :

  • Rosalie Salaün – porte-parole : 06 86 28 69 04
  • Lucas Nédélec – secrétaire fédéral : 07 77 07 45 69
Share This