La nuit, le froid, la pluie… rien ne fait peur aux JEBA ! Alors ce n’est pas quelques poubelles et la température glaciale qui les ont arrêtés le dimanche 30 novembre, jour du passage des Gars’pilleurs à Bordeaux.

Les Gars’pilleurs, vous savez, ce mouvement libre et ouvert qui a pour ambition de dénoncer le gaspillage alimentaire – entre autres – en allant récupérer les denrées jetées par les commerçants afin de les redistribuer gratuitement sur une place publique ! Né à Lyon début 2013, le mouvement s’est lancé il y a quelques mois dans un tour de France – le Gaspi’tour –, n’oubliant pas de passer par notre jolie – mais gaspilleuse – ville de Bordeaux.

Fruits secs

Des dizaines de kilos de fruits secs récupérés dans les poubelles de Bio c’Bon

C’est ainsi que quelques JEBA ont pu se joindre à l’un des bénévoles pendant pas moins de trois heures passées à arpenter Bordeaux et sa périphérie à la recherche d’aliments encore consommables mais pourtant jetés. Après avoir récupéré des bouquets de fleurs dans les poubelles d’un fleuriste, c’est dans celles de Bio c’Bon de Pessac qu’ils ont trouvé leur bonheur – ou leur malheur, tout dépend de la façon de voir les choses, mais prenons le verre à moitié plein ! Des carottes, des patates, des salades, des dizaines de boîtes d’œufs et même des fruits secs… en tout environ 150kg d’aliments – bio en plus – avaient été jetés sans vergogne dans ces poubelles. Il a ensuite été temps, à minuit passé, de rejoindre l’autre groupe qui était parti dans Bordeaux nord et avait récupéré tout autant de nourriture, puis d’aller faire un petit somme bien mérité.

Le lendemain c’est place Camille Julian que les Gars’pilleurs, les Jeunes Écolos et toutes les personnes le souhaitant se sont données rendez-vous. Les quelques 300kg de nourriture ont été distribués gratuitement aux passants, sous les airs d’un groupe de musique local : la Contrebande à Simone.

Distribution

La distrib’ du lendemain, place Camille Jullian

Une action qui fait prendre conscience, si ce n’était pas déjà le cas, de l’ampleur du gaspillage alimentaire et de l’urgence qu’il y a à agir quand on sait que des millions de personnes dans le monde peinent à se nourrir.

>> Pour plus de photos de l’action des Gars’pilleurs à Bordeaux, c’est par ici ! Vous pouvez aussi les suivre sur Facebook et Twitter, et bien sûr les aider sur le terrain !

Share This