Nancy, le 25 avril.

Les jeunes écologistes sont allés en train et vélo de Nancy jusqu’à Cattenom à la veille de la triste commémoration des 25 ans de la catastrophe de Tchernobyl. Tout comme 5 000 autres anti nucléaires de tous les pays avoisinants, Allemagne, Belgique, Luxembourg, France, tous étaient là pour dénoncer les risques liés à l’industrie nucléaire.

L’Allemagne a décidé sa sortie progressive du nucléaire en 3 étapes (2011, 2015 et 2025). C’est donc possible !
Les gouvernements du Luxembourg et de la Belgique promettent de boycotter l’électricité française s’ils jugent l’état des centrales nucléaire insatisfaisante.

En effet, le programme nucléaire concerne tous les européens qui seraient les premiers touchés par un “incident majeur” comme on dit pudiquement dans le jargon de l’industrie nucléaire.

Les gouvernements successifs français s’obstinent à poursuivre dans la voie du tout nucléaire, alors que les solutions existent. Mais cela demande du temps, de la volonté et du courage politique.

Les Jeunes Écologistes de Lorraine

Share This