” Trop de paroles et peu d’actes. Une soixantaine de jeunes écologistes autrichiens et la secrétaire fédérale des jeunes écologistes Cécile Germain ont déployé une banderole « Bienvenue aux réfugiés en anglais et en autrichien » devant le Parlement Européen, alors que se tenait cet après-midi un débat en session plénière sur les migrations.
La solidarité en question
« La solidarité est la condition sine qua non de l’avenir de l’humanité », a souligné Cécile Germain

Les jeunes écologistes ont aussi saisi cette occasion pour rencontrer des députés européens afin d’essayer de faire avancer les choses et exprimer des craintes face aux promesses non tenues. « Tout le monde dit vouloir accueillir les réfugiés, mais dans les actes on peut voir qu’aucun pays de l’Union européenne n’en veut vraiment », regrette Cécile Germain.

 

L’article en intégralité sur le site de 20 minutes par ici

Share This