Arsenic, mercure, plomb, uranium238, thorium 232, cadmium, titane, soude, chrome, vanadium, nickel sont des métaux lourds et dangereux. Pourtant le préfet de la région PACA a autorisé l’usine Altéo à continuer sa pollution du littoral méditerranéen.

La toxicité des produits déversés au large des Calanques, à sept kilomètres des côtes, n’est plus à prouver, sauf pour l’Etat visiblement. Encore une fois, au lieu de penser au bien commun et à la santé des citoyens, la préfecture préfère encourager soutenir les pollueurs. Ne nous trompons pas , qu’il s’agisse de boues rouges ou de rejets liquides, peu importe pour l’usine Alteo : la Méditerranée lui sert de décharge !

« Dire qu’Altéo ne rejette plus de boues rouges dans la Méditerranée est de l’arnaque intellectuelle », s’insurge Raphaëlle Klitting, marseillaise et membre des Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille Métropole. « Les effluents liquides qui vont continuer d’être déversés sont chargés en soude et en métaux dissous. Peu importe la forme du rejet, le problème c’est son contenu ! Contenu qui, comme l’a confirmé l’étude de l’Anses en décembre dernier, a un impact sur la faune et la flore sur le site de rejet. Il en va de notre santé ! ».

L’affaire mobilise au-delà de la région PACA et c’est l’image du parc naturel des Calanques qui en pâtit.

Que l’on soit nageur-se, mangeur-se de poissons, commerçant-e ou amoureux-se de la nature, ces rejets nous concernent toutes et tous tant ils touchent à notre vie et à notre identité. Salir la mer, c’est salir un patrimoine commun ! A quoi ça sert d’avoir créé un parc national en 2012 pour continuer à déverser ces rejets toxiques au large de ce dernier ?” s’indigne Benjamin Kaufmann, jeune écologiste marseillais.

Samedi 30 Janvier à 14h devant la préfecture de Marseille, les Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille Métropole participeront au rassemblement pour exprimer leur colère rouge et demander au préfet de la région l’arrêt des rejets nocifs de métaux lourds dans les calanques et dans la Méditerranée.

Contact Presse :
Raphaëlle Klitting – 06.67.70.00.92
Benjamin Kaufmann – 06.82.45.78.42 (sur place)

Share This