Après les mobilisations massives des 9 janvier et 27 février dernier, un nouveau rassemblement contre la construction d’un aéroport à Notre-Dames-des-Landes a lieu sur place ce samedi 8 octobre. Les Jeunes Écologistes participent à cette décisive mobilisation citoyenne, et continuent la lutte contre ce projet inutile et destructeur.

En juin dernier, le gouvernement a organisé une consultation biaisée. Le cadre, le contenu mais également le processus ont été faits pour que le « Oui » l’emporte.  Se croyant forts du résultat de cette mascarade, les pro-aéroport et le premier ministre ont confirmé leur intention de procéder cet automne à l’évacuation et à la destruction de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. C’est pourquoi, plus que jamais, cette mobilisation est déterminante pour s’opposer aux expulsions, défendre la zone humide et la biodiversité de Notre Dame des Landes !

Alors que l’Union Européenne vient de ratifier l’accord de Paris, le gouvernement oublie déjà ses engagements en relançant le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes. « Ce grand projet inutile et imposé reste un véritable scandale écologique, social, économique et démocratique » s’indigne Chloé Geffray, co-coordinatrice des Jeunes Ecologistes Rennes. 

« En écho à bien d’autres luttes paysannes, comme au Larzac, nous ferons résonner le chant de milliers de bâtons. » explique Oriane Pigache, co-secrétaire fédérale des Jeunes écologistes. Chacun-e-s est invité-e à planter un bâton pour dire qu’il-elle reviendra au même endroit pour résister en cas de tentative de l’Etat d’évacuer les habitant-e-s historiques, qui ensemble, ont choisi de s’opposer à une nouvelle destruction de terres agricoles, mais aussi d’un milieu humide servant d’habitat à des espèces végétales et animales à préserver.

Nombreuses et nombreux sur place ce samedi, les Jeunes Ecologistes résisteront et se mobiliseront, jusqu’au bout, pour l’abandon du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes.

CONTACTS PRESSE :

  • Oriane Pigache, co-secrétaire fédérale – 06 05 37 97 56
  • Benjamin Kaufmann, co-secrétaire fédéral – 06 82 45 78 42
Share This