À l’issue d’un processus démocratique interne, les Jeunes Écologistes se sont exprimés sur le TSCG en adoptant une position forte et équilibrée : contre le TSCG mais pour une Europe fédérale ! Ayant à l’esprit les élections européennes de 2014, ils participent pleinement au débat européen en cours en portant leur propre vision tournée vers la transition écologique et la justice sociale.

C’est à l’issue d’un débat démocratique de plusieurs semaines que les Jeunes Écologistes ont adopté hier soir leur position sur le Traité européen sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG). Une large majorité (83%) des groupes locaux du mouvement ont adopté un texte équilibré qui rejette le traité en l’état.

Compte tenu de l’absence à l’échelon européen de projet politique fédéral, de transition énergétique et de lutte contre les inégalités sociales, et malgré les avancées en matière de solidarité, le mouvement de jeunesse de l’écologie politique craint que le peuple européen soit le grand perdant d’une politique d’austérité.

Toutefois, tournés vers les élections européennes de 2014, les Jeunes Écologistes poursuivent leur réflexion afin d’ouvrir le chemin vers une réforme institutionnelle de l’Union européenne, d’améliorer son fonctionnement démocratique et d’engager un “Green New Deal”, synonyme de transition écologique à l’échelle de notre continent.

Consulter le texte de positionnement des Jeunes Écologistes.

Contacts Presse :

  • Wandrille Jumeaux – Secrétaire fédéral : 06 58 05 97 98
  • Lucile Koch-Schlund – Secrétaire fédérale : 06 79 35 28 16

 

Share This