Après une année politique et militante très chargée, une centaine de militants des Jeunes Écologistes se sont réunis à Poitiers du 18 au 26 août. Ce rendez-vous estival a été l’occasion de se rencontrer dans le cadre d’un Forum national et de l’Assemblée générale annuelle, mais aussi autour des Journées d’été des écologistes, organisées chaque année par Europe Écologie – les Verts. Mouvement de jeunesse autonome du parti EELV, les Jeunes Écologistes ont cependant l’habitude de participer à cette grande rencontre qui marque la rentrée politique des “Verts”.

 

 

Débuté le samedi 18 août, le Forum ouVERT des Jeunes Écologistes a  permis aux militants de travailler et d’échanger sur de nombreuses thématiques. Organisés en auto-gestion, les Jeunes Écologistes ont su intercaler formations théoriques et ateliers pratiques.
Fondamentaux de l’écologie politique, questions de genre, économie verte, transition énergétique, désobéissance civile et réflexion sur le fonctionnement des groupes locaux… Les militants ont ainsi choisi de travailler sur des problématiques diverses, toujours à partir d’un cadre participatif. L’atelier “Rêve éveillé” a particulièrement été apprécié : il visait à sortir des carcans du présent pour se projeter collectivement dans vingt ans et imaginer les belles réalisations auxquelles notre mouvement aurait participé. Il s’agissait notamment de réfléchir aux spécificités et à l’utilité des Jeunes Écologistes à l’heure où tout le monde prétend “faire de l’écologie”.

 

 

Le  mardi 21 août, les Jeunes Écologistes ont rencontré Pascal Durand, “nouveau” secrétaire national d’Europe Écologie – Les Verts, pour échanger sur  la situation politique, le rôle d’un mouvement de jeunesse écologistes et sur la  façon dont le mouvement peut travailler avec EELV sans compromettre son autonomie politique. Les Jeunes Écologistes ont enfin pu participer à la  2e édition de l’Ecolocamp des Ecologeeks, et réfléchir aux thèmes de la démocratie numérique, de la neutralité du net ou encore d’Hadopi et ACTA.

 

Pendant les Journées d’été (22-24 août), les Jeunes Écologistes ne se sont pas contentés de suivre le programme proposé par EELV. Comme chaque année, ils en ont profité pour mettre en avant le type d’action choc, drôle et décalé qu’ils organisent toute l’année dans les groupes locaux.
Mercredi matin, les Jeunes Écologistes ont mené une action contre le Greenwashing (ou écoblanchiment), procédé marketing qui vise à donner une image écologique et responsable à des produits ou des comportements en vérité nocifs pour l’environnement. Une action de circonstance puisque, quelques minutes auparavant, Ségolène Royal, vantait en ouverture de Journées d’Été les mérites de la croissance verte.  Avec pour slogan “le greenwashing est la nouvelle femme à poil de la publicité”, une poignée de Jeunes Écolos ont fait tomber le haut et appliqué à la lettre le principe du Greenwashing en se faisant peindre le corps en vert.

 

Le greenwashing, la nouvelle “femme à poil” de la publicité !

Jeudi soir, alors qu’EELV leur avait confié l’organisation de la soirée, les Jeunes Écologistes ont fait dans le second degré en organisant une soirée de droite. Reprenant le concept des manifs de droite qui poussent à l’extrême les caricatures de la droite (riche, conservatrice, amoureuse de notre belle patrie, coincée ou encore fan de Michel Sardou…), les Jeunes Écologistes et leurs nombreux invités ont sorti les polos “Lacoste” et les mocassins à gland pour enflammer la piste de danse sur des airs de Gilbert Montagné, de Johnny Halliday ou d’un fameux lipdub revisité.  Des stands proposaient aussi aux invités de s’entraîner à nettoyer eux-mêmes leur cité au Kärcher ainsi qu’à lutter contre les dangers qui menacent notre société (le mariage gay ou pire encore : une ministre écolo qui porte des robes à fleurs bleues).

 

 

Vendredi, les Jeunes Écologistes ont appelé tous ceux qui le souhaitaient à participer à des épreuves de “redressement productif”, de “relance de l’économie” ainsi qu’à une “course au profit” à l’occasion de leurs Jeux Olymfrics. Cette action soulignait notamment le fait que le modèle capitaliste et libéral, à bout de souffle, s’apparente plus à une compétition sauvage entre États, personnes et grandes entreprises, qu’à un moyen d’atteindre l’intérêt général.

 

Arrivée, de la course au profit – Podium – Épreuve de redressement productif

 

Enfin le samedi 25 Août, les Jeunes Écologistes ont tenu leur  Assemblée Générale annuelle. L’équipe exécutive sortante a pu présenter  son bilan aux adhérents présents, en insistant sur les nombreuses  réalisation effectuées au cours de cette année électorale très chargée.  Pour préparer la suite, un nouvel exécutif fédéral devait être élu.

 

Lucile Koch-Schlund et Wandrille Jumeaux, Secrétaires fédéraux des Jeunes Écologistes

 

La liste « Grandir », conduite par Wandrille Jumeaux et Lucile  Koch-Schlund, a recueilli 75% des suffrages et leur permet de devenir  les nouveaux secrétaires fédéraux paritaires du mouvement. Cinq  militants et militantes viennent compléter la liste : Loïc de Fabritus,  trésorier; Vincent Herbuvaux, chargé du pôle Coordination; Lucas  Nédélec, chargé du pôle communication; Tifenn Bouillard, chargée du pôle  formation; Clarisse Heusquin, déléguée aux relations internationales.

 

 

Six autres militants ont été élu-e-s pour travailler au sein de  l’exécutif élargi : Geneviève Augé, Marion Gerlaud, Damien Hensens, Laura Pigeon, Antoine Tifine et Jordan Trombetta. C’est finalement une  équipe paritaire de 13 jeunes militant-e-s qui a été élue dans le but de travailler  cette année, à l’échelon fédéral, pour animer et coordonner le mouvement.

 

 

L’équipe « Grandir » s’est donné trois priorités pour l’année à  venir. Premièrement, continuer à investir dans la formation politique et  militante des adhérents. Deuxièmement, améliorer le fonctionnement du  mouvement et en particulier la coordination entre l’échelon fédéral et  l’échelon local. Troisièmement, réaffirmer l’originalité du projet de  l’écologie politique à travers des grandes campagnes thématiques dont vous entendrez bientôt parler !

 

Alors merci à toutes et à tous pour ce beau Forum et à très vite pour une rentrée en fanfare !

 

Share This