Devant un double constat, celui des failles du système éducatif et de la précarité croissante des jeunes actifs, les Jeunes Ecologistes de Rennes ont souhaité s’approprier la question de l’éducation supérieure et de l’insertion professionnelle de la jeunesse. Un débat a donc été organisé conjointement avec les Jeunes Démocrates d’Ille-et-Vilaine (mouvement de jeunesse du MoDem) à la Maison des Associations, le mercredi 20 avril.

La présence de M. Jourdan, directeur de la mission locale de Rennes, ainsi que de personnes issues d’expériences diverses a notamment permis d’enrichir l’échange. A cet occasion, les Jeunes Ecologistes ont rappelé leur désir d’une éducation plus humanisante. Un système d’apprentissage dont la finalité principale est de former des citoyens accomplis plutôt que des employés productifs nous semble ainsi indispensable. Pour ce faire, un certain nombre de propositions concrètes ont été évoquées : intégrer des enseignements manuels et techniques à l’ensemble des parcours, renforcer le lien entre l’éducation supérieure et l’entreprise en faisant des stages une expérience positive, instaurer une Revenu Minimum Universel pour lutter contre les inégalités sociales de base et donner le droit à l’erreur et à l’expérimentation, intégrer les expériences associatives dans la validation des diplômes, etc…

Les Jeunes Démocrates et les Jeunes Ecologistes ont tour à tour évoqué leur vision de l'éducation supérieure et de l'insertion professionnelle des jeunes.

Share This