Le 9 janvier a lieu une mobilisation nationale de soutien aux opposants à l’aéroport de NDDL. Les Jeunes Ecologistes participent à cette ample mobilisation citoyenne, et continueront la lutte contre ce projet destructeur et inutile.

L’encre n’est pas encore sèche sur l’accord de la COP 21 que déjà le gouvernement oublie ses engagements pour relancer le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes. Pour les Jeunes Ecologistes, ce grand projet inutile et imposé reste un véritable scandale écologique, économique et démocratique.

Qu’il s’agisse des emplois durables sacrifiés, de la biodiversité, de l’aberration économique, du bétonnage ou encore du catastrophique bilan écologique, les arguments ne manquent pas pour dénoncer la création de cet aéroport.

Aujourd’hui, plutôt que d’écouter la voix de la raison et de la population, le gouvernement Valls s’entête à poursuivre ce Grand Projet Inutile et Imposé. Aujourd’hui, le véritable courage politique serait pourtant d’abandonner cette hérésie. Mais encore une fois, au lieu de protéger le bien commun, l’État s’entête à favoriser les gros porte-monnaie et un système qui a fait la preuve de son échec. “L’urgence est de remettre la démocratie, l’écologie et le bon sens au cœur de la politique française. Ces grands projets sont typiques d’un système économique à bout de souffle incapable de se renouveler.” explique Cécile Germain, secrétaire fédérale des Jeunes Écologistes.

Contacts

 Victor Vauquois, co-secrétaire fédéral : 06 33 30 05 69
Cécile Germain, co-secrétaire fédérale – 06 95 85 76 57

Share This