« Fausses amendes contre fausses politiques »

Nous appelons chaque citoyen(ne)s à plus de convivialité et la Ville de Marseille à une vision plus ambitieuse et plus responsable des transports publics.

Les Jeunes Écologistes Aix-Marseille ont tiré quelques 1.000 exemplaires de fausses amendes pour sanctionner gentillement les mauvaises pratiques des automobilistes marseillais(es).

"Vous vous êtes mal garé-e! En cherchant 5 petites minutes de plus, vous auriez sûrement trouvé une vraie place.  Ce geste simple et convivial, vous pouvez le faire!  En permettant aux piétons, poussettes et vélos de bien circuler, vous leur permettez de ne pas prendre la voiture... et de libérer des places en ville."

« Vous vous êtes mal garé-e! En cherchant 5 petites minutes de plus, vous auriez sûrement trouvé une vraie place.
Ce geste simple et convivial, vous pouvez le faire! En permettant aux piétons, poussettes et vélos de bien circuler, vous leur permettez de ne pas prendre la voiture… et de libérer des places en ville. »

Que l’on ne se trompe pas ! Chaque amende est avant tout la sanction symbolique des faiblesses des politiques publiques en matière de transports collectifs à Marseille.

Les gestionnaires du service public des transports détiennent la lourde responsabilité de limiter les impacts environnementaux des déplacements privés et publics. Chaque année en France, des milliers de citoyen(ne)s meurent directement à cause de la pollution routière.

Les grands parkings de la ville, en délégation de service publics gérés par des entreprises privées, utilisés pour certains à un tiers de leur capacité, ne jouent plus leur rôle de porte d’entrée vers le centre-ville pour désengorger les rues de voitures. Les grands parkings ne joue pas non plus leur fonction d’offrir des places aux automobilistes mal garées sur les trottoirs ou les pistes cyclables à cause de tarifs top élevés.

Alors que Marseille a reçu le Clou Rouillé de la FUB* qui récompense la pire politique publique à l’égard des cyclistes, nous demandons un plan ambitieux de transformation des rues de la ville. Un réseau continu et sécurisé de pistes cyclables doit remplacer le gruillère légal actuel.

Plus de convivialité, moins de pollution, notre santé est doublement protégée !

Fausses amendes Jeunes Écologistes Aix-Marseille

Share This