« Le nucléaire est vanté comme une énergie propre. Mais pour la seule année 2010 on a recensé un millier d’incidents plus ou moins importants dans le monde. Le risque est encore plus élevé en France, où on continue de faire vivoter des centrales qui ont dépassé leur durée de vie maximale, fixée à trente ans », insiste Noé Pflieger, secrétaire fédéral des Jeunes Ecologistes.

LIRE L’ARTICLE EN ENTIER.

Share This