“Big day for Israël. Congratulations.” a tweeté le Président des États-Unis, alors qu’un massacre était perpétré par les forces d’occupation israéliennes sur la bande de Gaza. 

Tandis que les Palestiniennes et Palestiniens attendent toujours le respect de la résolution 194 des Nations Unies, qui garantit le droit de retour des 800.000 personnes chassées de chez elles en 1947-1948, l’ambassade américaine a été inaugurée hier à Jérusalem violant une fois de plus le droit international.

Les Jeunes Écologistes réclament une action forte de la communauté internationale. Face au comportement incendiaire de Donald Trump, il est urgent que les diplomaties européennes soient mises au service de la paix et cessent de détourner le regard face à la politique mortifère de la droite et de l’extrême droite israéliennes.

Les Jeunes Écologistes réclament :

  • la fin des violences ;
  • le respect du droit international, et en particulier de la quatrième Convention de Genève relative à la protection de la population civile en temps de guerre ainsi que les résolutions de l’ONU relatives à la Palestine ;
  • la fin du blocage de Gaza et de l’occupation du territoire palestinien, en commençant par le gel immédiat de toute nouvelle colonie, la libération des prisonniers politiques et administratifs sans jugement, ainsi que la fin des tortures

Contacts :

Célia Da Costa Cruz, co-secrétaire fédérale – 06 29 70 95 61

Hugo Cordier, co-secrétaire fédéral – 06 14 29 27 28

Share This