Depuis la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986), diverses associations, opposées à l’énergie nucléaire, se sont regroupées afin que chaque année soit commémoré l’anniversaire de cet accident (via les  « Tchernobyl Days »). Cette commémoration se traduit par diverses actions visant à dénoncer l’utilisation de l’énergie nucléaire et en réclamer sa sortie.

Cette année ces « Tchernobyl Days » ont un goût tragiquement particulier. Alors que nous commémorons aujourd’hui les 25 ans de l’accident, une autre catastrophe nucléaire se joue au Japon, dans la centrale de Fukushima. A cette occasion, les Jeunes Écologistes de Nantes et de Saint Nazaire ont rappelé leur opposition à l’énergie atomique le samedi 23 avril en organisant une Grande messe au nucléaire en l’Église Saint Paulonium.

Une Église remplie de fidèles !

Le but de notre action ? Dénoncer de manière ironique les dangers inhérents à l’utilisation de cette énergie en récitant des prières en l’honneur du nucléaire, et en déclamant un prêche enflammé critiquant les écolos. Nous avons par ailleurs baptisé un jeune écologiste  récemment converti à notre religion et conclu notre messe par une communion autour d’hosties au plutonium et de césium de messe.

Notre action a été complétée par la distribution d’un tract explicatif réaffirmant l’opposition des Jeunes Écologistes au nucléaire, les raisons de cette opposition, et nos solutions pour en sortir. Nous avons également distribué une cinquantaine de flyers « Soyons actifs aujourd’hui … pour ne pas être radioactifs demain ».

" Prenez et buvez, car ceci est mon césium "

Une trentaine de personnes furent présentes lors de l’action, parmi lesquelles une grosse dizaine de « jeunes écologistes ». France Bleue Loire Océan a couvert notre action et interviewé deux de nos militants. Bref un bilan extrêmement positif pour cette action et en plus le soleil était de la partie !

Les Jeunes Écologistes de Nantes compte désormais un nouveau membre séduit par notre action ! A noter également le groooooooooos retard du groupe de Saint Nazaire. Vous devrez nous payer une tournée de chouchen pour vous faire pardonner !

Nous tenons également a nous excuser auprès des personnes choquées par ce détournement d’une célébration religieuse catholique à la veille de Pâques. Notre intention n’était pas de tourner en dérision une religion.


Share This