Une vague de froid balaie l’Europe depuis une semaine. Elle provoque une explosion de la consommation d’électricité en France, notamment par le choix aberrant de généraliser le chauffage électrique dans nos foyers. Heureusement notre pays peut importer de l’électricité venant d’autres pays, mais il le fait notamment en provenance de pays comme l’Allemagne qui ont pris la décision politique de sortir du nucléaire.

Cette situation  marque deux échecs de la politique énergétique française.

Sur la production : le nucléaire n’assure pas l’indépendance  énergétique de la France.
Pire, nous importons pendant l’hiver de l’électricité  produite au charbon alors que le nucléaire est présenté comme une énergie propre ! Notre pays se retrouve à importer à prix fort de l’électricité en provenance de pays qui – comme l’Allemagne – se sont engagés dans la transition énergétique.

Sur la consommation : les tensions liées au chauffage électrique menace  chaque hiver l’intégrité du réseau électrique français. Sans parler de la précarité énergétique induite par le prix des factures d’électricité qui s’envole, puisque de plus en plus de foyers ne peuvent plus se chauffer convenablement.

Pour assurer un avenir énergétique serein et une véritable indépendance énergétique, les Jeunes Écologistes préconisent le remplacement progressif  – sur une durée de 15 ans – des chauffages électriques au profit d’autres sources de chauffage plus économique et plus écologique comme des pompes à chaleurs ou la cogénération. Ces alternatives à l’approche du “chauffage nucléaire” doivent être accompagnées d’une politique de rénovation thermique des bâtiments et de développement des énergies renouvelables. Une telle réorientation nous permettra de faire face aux défis énergétiques du 21e siècle.

.

Contacts :

Secrétaires Fédéraux :

Fanny Dubot, téléphone : 06 89 99 14 81 mail : fanny ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Wandrille Jumeaux, téléphone : 06 58 05 97 98 mail wandrille ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Share This