A l’occasion de la journée internationale contre la censure sur internet, les Jeunes Écologistes souhaitent rappeler le rôle capital que joue internet pour l’accès à une information libre, principe fondamental à toute démocratie. Les Jeunes Écologistes dénoncent les atteintes nombreuses encore portées à ce droit à l’information, ainsi qu’à la protection des données personnelles.

En 2014, plus de 2,2 milliards d’êtres humains sont connectés à internet à travers le monde et la plupart des États cherchent à développer l’accès à internet sur leurs territoires. Mais, paradoxalement, ce développement s’accompagne de volontés de censure et de contrôle de plus en plus fortes de la part de nombreux gouvernements. L’État et les entreprises françaises ne sont pas exemptes de responsabilité dans les atteintes portées à la liberté sur internet, comme le démontre par exemple la vente de logiciels d’espionnage par la société Amesys en Libye en août dernier, ainsi que les diverses tentatives pour contrôler et verrouiller les usages du web, à travers des dispositifs comme HADOPI.

La question de la censure et de l’espionnage sur internet vient directement faire écho à un autre enjeu important qui est celui de la protection des données personnelles. Mobilisés contre ACTA jusqu’à son rejet par le Parlement Européen en juin 2013, les Jeunes Écologistes continueront à lutter contre les diverses atteintes portées à la protection des données. A cet égard, ils saluent la proposition de résolution présentée aux eurodéputés aujourd’hui même et visant à interrompre les négociations sur le projet TAFTA en l’absence de garanties sérieuses pour la protection des données.

De manière générale, les Jeunes Écologistes appellent de leurs vœux une véritable politique pour faire de l’internet un lieu de partage collaboratif, ouvert, libre, et sécurisé pour les données personnelles, et souhaitent que la France se montre exemplaire dans ce domaine.

CONTACTS PRESSE :

  • Lucas Nédélec – Secrétaire fédéral : 07 77 07 45 69
  • Laura Chatel – Secrétaire fédérale : 06 29 85 75 95

 

internet libre

Share This