Depuis près d’un an, la Fédération Européenne des Jeunes Verts (FYEG) travaille à la mise en place d’une campagne participative et pan-européenne, en ligne et à travers des événements partout en Europe, pour appuyer les organisations membres dans leurs campagnes respectives, et faire porter la voix de la jeunesse verte e​uropéenne au plus haut niveau.

Primaire Européenne

La première phase de cette campagne pan-e​uropéenne a bien entendu été celle de la pré-campagne pour l’élection des têtes de listes écologistes de l’European Green Party, dans laquelle la FYEG s’est engagée avec énergie pour promouvoir et apporter son soutien à la parlementaire européenne et ancienne porte-parole de la FYEG Ska Keller. Avec succès, car après 2 mois d’ouverture des votes pour la première et unique primaire à l’échelle européenne, Ska Keller remportait, aux côtés de José Bové, la primaire, devenant la seule (jeune) femme à concourir au poste de président(e) de la Commission Européenne aux côtés de Martn Schultz, Jean Claude Juncker, Alexis Tsipras et Guy Verhofstadt. Quelques mois plus tard, elle apparaît toujours comme la candidate de la jeunesse, du fédéralisme, de la solidarité et du changement, pour une Europe qui en aurait bien besoin.

10250298_10152020481665866_6787852262834660997_n

​Vous pouvez retrouver la vidéo du dernier débat entre les candidats à la présidence de la Commission Européenne, le 15 mai dernier au Parlement Européen à Bruxelles, non diffusé sur les chaînes de France Télévision et lire le​ ressenti d’une jeune écologiste en visionnant le débat.

Une victoire qui a permis de redonner un souffle aux ​Jeunes Verts au niveau Européen, pour organiser une campagne ambitieuse et résolument européenne, à travers différents projets soutenus tout au long de la campagne.

Les différentes « Action Weeks »

A partir du 14 avril, la FYEG a lancé 5 ‘Action Weeks’, portant sur les cinq différentes parties du Manifeste Européen de la Fédération, écrit et adopté l’été dernier par des activistes de toute l’Europe (​disponible ici en plusieurs langues)

​Durant cinq semaines, les ​différent thèmes du Manifeste, « Genre et LGBTQ+ », « Migrations et liberté de mouvement », « Europe sociale », « Vers une Europe démocratique », et « Énergie, Changement Climatique et agriculture », ont été déclinés et communiqués partout en Europe, via une campagne en ligne et divers événements organisés par les organisations membres et les groupes locaux de la FYEG.

Vous avez sûrement vu défiler sur les réseaux sociaux ces images et ces slogans. « Fuck Austerity », « Keep calm and Enjoy diversity », « migration is not a crime », sont quelques uns de ces visuels, imaginés par l’équipe de campagne de la FYEG, et mis en image par Laura Pigeon, graphiste officielle des Jeunes Ecologistes.

Les activistes au niveau local ont eux aussi donné vie à ces demandes, via l’organisation d’actions simultanées dans plusieurs pays ​européens, et de participation à des manifestations, avec toujours la même volonté de se ‘réapproprier l’Europe’, à travers ce slogan « Reclaim Europe » . Les campagnes au niveau national ont été facilitées par la distribution de matériel (t-shirts, drapeaux, autocollants, casquettes, préservatifs et allumettes) élaborés en consultation avec les organisations membres et distribués au cours de la campagne à tous les activistes Européens.

unnamed

Activist Tours

En parallèle de ces ‘semaines d’action’, la FYEG s’est mobilisée pour permettre à ses organisations membres de pouvoir réaliser des ‘tours Européens‘, des échanges de campagne et de communication, mais aussi des échanges culturels entre activistes venant de différents pays et partageant les mêmes valeurs et les mêmes ambitions pour l’Europe. Début ​mai, les ​Jeunes Verts néerlandais ​ont organisé un tour en vélo entre les différentes villes des Pays Bas, tandis qu’en même temps, les activistes Bulgares parcouraient leur pays pour sensibiliser jeunes et moins jeunes aux élections Européennes et aux demandes des Jeunes Verts. En Espagne, Red Equo Joven organisait un tour d’Espagne avec des activistes internationaux, tandis que le Forum Européen de Nancy des Jeunes Écologistes s’ouvrait à une quinzaine d’activistes venant d’Allemagne, de Turquie​,de Croatie​ et de bien d’autres pays européens. Enfin, les Grüne Jügend Allemands organisaient, comme à leur habitude, du 03 au 25 mai, trois semaines intensives en bus à travers l’Allemagne, avec des activistes de toute l’Europe, avec le soutien de la FYEG.


Le projet s’est prolongé sur les deux dernières semaines de la campagne, avec le départ de deux activistes de la FYEG avec un pass interrail pour rendre visite et surtout rendre compte de l’activité et des actions des jeunes écologistes Européens, via les réseaux sociaux – hashtag #RECeurope -, la réalisation de vidéos quotidiennes (à regarder sur la chaine youtube de la FYEG), la rédaction d’un blog et de photos, en soutien aux groupes locaux et afin de faciliter les échanges et la communication entre organisations membres.

Young Candidates

L’une des priorités de la FYEG pour cette campagne a été de soutenir la candidature de jeunes écologistes aux élections parlementaires européennes, comme étant le moyen le plus ambitieux de faire entendre la voix de la jeunesse, et de l’écologie politique, directement au plus haut niveau. Au total, 25 jeunes candidat(e)s ont été soutenu-e-s dans leur campagne par la FYEG, en termes de formation (organisation de formations jeunes candidat-e-s avec la Green European Foundation à Bruxelles), de networking (réunions régulières entre les candidat-e-s, sur skype et lors d’événements divers), et de communication (promotion sur les réseaux sociaux, réalisation de photos et vidéos professionnelles pour les candidats).

Toutes les infos sont à trouver sur le site de campagne “Reclaim Europe” !

Share This