Samedi 22 novembre, les Jeunes Écologistes arpentaient les rues de Grenoble, clamant ironiquement leur fierté de stagiaires, à l’occasion du Forum de Grenoble. Le Dauphiné Libéré et Place Grenet reviennent sur cette Stagiaire Pride.

Article du Dauphiné Libéré :

stagiairepride

 

Article de Place Grenet :

LES JEUNES ÉCOLOGISTES MOBILISÉS CONTRE LES STAGES ABUSIFS – REPORTAGE

– Un défilé plutôt atypique était organisé, ce samedi 22 novembre, dans les rues du centre-ville de Grenoble par les Jeunes écologistes : une stagiaire pride. Leur objectif ? Dénoncer la précarité des jeunes diplômés et leurs difficultés à s’insérer sur le marché du travail.

« Tout travail mérite stagiaire », « Sois stage et tais-toi », « Travailler plus pour gagner moins »… Tels étaient les slogans que l’on pouvait lire samedi sur les nombreuses pancartes de la Stagiaire pride. Ce rassemblement visant à protester contre l’usage intensif des stages était organisé par les Jeunes écologistes de France, en déplacement à Grenoble. La capitale des Alpes, devenue leur « Terre sainte » depuis l’élection d’Eric Piolle,  accueillait en effet leur forum fédéral sur le thème du travail, du 21 au 23 novembre.

Retrouve l’article et les interviews audio en intégralité sur le site de Place Grenet !

 

Article de  Ma Chaîne Étudiante :

Samedi 22 novembre à 15h30 place Notre-Dame à Grenoble, une centaine de Jeunes Écologistes se réuniront pour une manifestation inédite et joyeuse : la stagiaire pride !

La stagiaire pride : une manifestation contre la précarité des jeunes

Ce défilé des fiertés stagiaires sera l’occasion de souligner avec humour et une certaine ironie la précarité des jeunes et les difficultés de plus en plus importantes qu’ils rencontrent pour s’insérer dans la vie active. Slogan au second degré et piles de dossiers seront de la partie pour dénoncer un système qui tend à pérenniser le stage, l’apprentissage ou le volontariat comme une manière de recruter des jeunes corvéables à merci sur des emplois déguisés.

Cette action sera le point d’orgue d’un week-end de « forum fédéral » où des Jeunes Écologistes de toute la France se retrouvent à Grenoble pour des formations et débats autour du thème du travail. Pour mettre fin au chômage de masse et à la précarité d’une partie de la population, il y a des solutions écologistes !

Retrouve l’article sur le site de Ma Chaîne Étudiante

 

 

Share This