Alors que la sortie du nucléaire occupe une place centrale dans les débats politiques et s’annonce comme un des thèmes centraux de la future campagne présidentielle, les Jeunes Écologistes, organisent samedi 1er octobre une action de sensibilisation à la transition énergétique dans les rues piétonnes de Rouen.
Quelle énergie sera la nôtre demain ? Sera-t-il beaucoup plus difficile d’allumer une simple ampoule électrique en 2072 ?
C’est à cette question qu’ont voulu les répondre les Jeunes Écologistes en organisant cette action « Rétropédalage ». Dans un futur hypothétique, les Jeunes Écologistes d’aujourd’hui, devenus septuagénaires ou octogénaires, se retrouvent obligés de pédaler dans leur garage pour allumer de malheureuses ampoules électriques pour la seule raison que la transition énergétique, c’est à dire le passage d’une économie dans laquelle les énergies fossiles comme le pétrole ou le nucléaire sont majoritaires à une économie dans laquelle les énergies renouvelables comme le bois, l’éolien, le solaire ou la biomasse ont pris leur place, n’a pas été enclenchée à temps.
Cette première action des Jeunes Écologistes à Rouen sera dans le ton de celles que les Jeunes Écologistes organisent depuis près de 10 ans partout en France : des actions chocs, drôles, décalées qui ne manqueront pas d’interpeler les passants. Une autre façon de faire de la politique pour porter haut les valeurs de l’écologie politique. Parce que le monde de demain se décide aujourd’hui, les Jeunes Écologistes appellent tous ceux qui le souhaitent à les rejoindre samedi 1er octobre entre 14h30 et 17h30, à l’angle des rues Socrate et Saint Lô, à Rouen.


Share This