En août dernier, a eu lieu le 2ème congrès des GYG (jeunes verts mondiaux).

Les Jeunes Verts mondiaux sont nés en 2007 lors de la conférence de Nagoya. Les GYG  constituent  un réseau qui regroupe des organisations de jeunesse politique structurées mais aussi des associations environnementales et sociales venantd e pays où l’expression politique est moins évidente.

Nicolas, jeune vert de Clermont-Ferrand, et moi nous sommes rendus à Berlin an de représenter la France à ce congrès, de recevoir une formation de qualité et bien sûr de rencontrer des jeunes verts venus de tous les continents. A dormir dans des lits superposés, partager une salle de bain à l’eau froide, et enchaîner les activités dans la journée, ce séjour avait un goût de colonie de vacances (exception faite que les batailles d’eau étaient proscrites et que les steaks frites avaient été remplacés par des menus bios et végétaliens). Toujours est-il que l’ambiance chaleureuse y était. Nous étions plus de 120 jeunes écologistes représentant 5 continents.

Le programme était chargé. Le but ultime de ce congrès était de modier les statuts des GYG (après 3 ans d’existence, quelques insufsances avaient été montrées du doigt) et d’élire un nouveau bureau exécutif. La semaine a donc été rythmée par des réunions de groupes de travail sur les statuts mais également par des réunions régionales. Une matinée était consacrée aux régions. Nous nous sommes rendus à la rencontre de la FYEG (jeunes verts européens) où pas moins de 50 délégués ont débattu et proposé des amendements. La FYEG a également, après un vote, proposé 5 candidats à l’élection du bureau exécutif (4 ont été élus).Mais la semaine a également été marquée par des ateliers de formation. Ces ateliers pouvaient tre pro-posés par des Jeunes Verts Mondiaux ou par des intervenants extérieurs. Nous avons pu par exemple participer à un débat sur le nucléaire animé par des Jeunes Verts asiatiques. Partager nos idées et nos méthodes d’action fut très enrichissant. Ces ateliers nous ont aussi permis de rencontrer un conseiller de Barack Obama qui, dans un show à l’américaine, nous a délivré une formation sur les campagnes (électorales ou non). Par l’intermédiaire de vidéos et d’exercices pratiques, il nous a montré comment aller à l’essentiel et comment faire passer notre message tout en suivant une méthode rigoureuse. Le mélange des cultures était également à l’honneur. Le premier jour, nous avons chacun représenté symboliquement et artistiquement notre pays, ce qui a donné lieu à une exposition singulière. La dernière soirée fut explosive, chacun ayant été chargé de venir avec une musique, une danse ou une boisson de son pays. Nous avons également eu l’occasion de visiter Berlin à travers le « post colonial tour » qui nous a amené vers des lieux symboliques de Berlin à travers une vision bien particulière, celle de l’après-colonialisme allemand, qui est bien plus développée qu’en France. De nombreuses personnalités politiques allemandes nous ont rendu visite au cours de ce séjour. Nous en sommes revenus enrichis et heureux et espérons que suite à ce congrès et à l’élection d’une nouvelle équipe dynamique, les GYG feront parler d’eux …

Fanny Dubot

Share This