A la veille de la rentrée universitaire, les Jeunes Écologistes s’inquiètent de la constante augmentation du coût de la vie pour les étudiants et de ses conséquences.

Les Jeunes Écologistes expriment leurs craintes face à l’enchérissement de la vie étudiante qui touchent en premier lieu les étudiants modestes. En effet, les inégalités ne se sont jamais autant creusées entre les enfants issus des classes populaires et moyennes et ceux issus des classes supérieures. Quand ces derniers peuvent généralement compter sur l’aide familiale, les premiers sont souvent obligés de s’endetter ou de travailler pour financer leurs études, avec au final un taux d’échec des étudiants salariés proche de 50%.
Le résultat – proprement scandaleux – est que depuis 2006, la part des étudiants de l’enseignement supérieur, issus des foyers les plus modestes, a baissé de 9,1 points.

Face à cette situation d’aggravation des inégalités, pas sûr que les récentes propositions de Terra Nova appelant à une augmentation du prix des inscriptions à l’université soient la meilleure solution !

Au contraire, les Jeunes Écologistes appellent le gouvernement à tenir ses engagements et à instaurer le 10ème mois de bourses promis par le président de la République en 2007, ainsi qu’à geler les augmentations des frais d’inscriptions, des loyers en Cité U et du prix des repas au restaurant universitaire.

Par ailleurs, nous proposons une profonde réforme du système de bourses actuelles afin qu’il soit remplacé par une allocation d’autonomie pour l’ensemble des jeunes, leur permettant de subvenir à leurs besoins fondamentaux (logement, nourriture, transports…) et à leurs besoins de formation. Cette allocation sera financée entre autre par la suppression de la demi-part fiscale.

Ces propositions font parties de celles que nous portons pour 2012, dans le cadre de la campagne originale lancée la semaine dernière et intitulée : 2072, vois plus loin que le bout de ton mandat !

En cette période de grave crise sociale, la jeunesse doit être valorisée et non mise au pilori.

N’oublions pas qu’investir dans la jeunesse, c’est investir dans l’avenir.

Les Jeunes Écologistes.


Contacts :

Secrétaires Fédéraux :

Fanny Dubot, téléphone : 06 89 99 14 81 mail : fanny ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Wandrille Jumeaux, téléphone : 06 58 05 97 98 mail wandrille ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Share This