Alors que dans la nuit du mercredi au jeudi 18 août le local régional d’EELV, à Nantes, était saccagé par des opposants extrémistes au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, une trentaine de personnes au visage cagoulé ont vandalisé, ce lundi matin, la caravane des primaires du Parti Socialiste.

Bien qu’opposés à ce projet d’aéroport, les Jeunes Écologistes sont solidaires des Jeunes Socialistes, dont la caravane a été dégradée. L’usage de la violence est inacceptable, qu’il émane des forces de l’ordre ou des manifestants. Clairement inscrit dans les textes fondateurs de l’écologie politique, le principe de non violence fait partie de nos fondamentaux et structure les modes pacifiques de contestation des Jeunes Écologistes. Certaines luttes historiques, ou plus récentes, ont ainsi mis en œuvre des moyens d’action s’inscrivant typiquement dans cette tradition pacifiste (jeûnes, fresques humaines, sitting, désobéissance civile, etc.).

Ces pratiques sont parfaitement intolérables et ne contribuent en rien à faire avancer la cause des ceux qui s’opposent au projet de nouvel aéroport près de Nantes ! Bien au contraire, elles décrédibilisent cette cause .auprès de la population qui risque de lier opposant-es à ce projet et usage de la violence, à mille lieux pourtant du pacifisme qui les caractérisent … dans leur grande majorité.

Les Jeunes Écologistes.

Contacts :

Secrétaires Fédéraux :

Fanny Dubot, téléphone : 06 89 99 14 81 mail : fanny ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Wandrille Jumeaux, téléphone : 06 58 05 97 98 mail wandrille ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Contact local :

Alexis Toucheron, téléphone :  06 17 08 63 76 mail alexis1990 ‘at’ hotmail.fr

Share This