Jeudi 17 mars, les Jeunes Ecologistes rennais ont participé au rassemblement anti-nucléaire Place de la Mairie.

Apportant avant tout notre soutien au peuple japonais victime de la catastrophe naturelle, nous considérons qu’il relève de notre dignité collective d’exiger une sortie de l’énergie nucléaire, qui démontre tragiquement ses limites en ce moment. Voici l’appel diffusé par Sortir du Nucléaire – Pays de Rennes :

“Après avoir subi un séisme de magnitude 8,9 et un Tsunami, le Japon est confronté à l’accident nucléaire le plus important depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986 : trois coeurs nucléaires auraient subi une fusion partielle à la centrale de Fukushima Daiichi. Les rejets de radioactivité dans le milieu naturel sont déjà conséquents. À l’heure où ces lignes sont écrites, le danger est réel concernant l’entrée en fusion de plusieurs autres réacteurs : la situation est gravissime alors qu’en parallèle les conséquences du Tsunami sont effroyables.
Par expérience, nous savons que le lobby, de façon coordonnée au niveau international, va tout faire pour épargner l’image de cette industrie mortifère au détriment des populations locales, qui ont besoins de connaitre la réalité des choses pour mieux se protéger. Les autorités françaises, toujours en pointe sur la désinformation, s’en donnent à cœur joie, toute honte bue.

Sortir du Nucléaire – Pays de Rennes et Greenpeace Rennes appellent les citoyens à venir former une chaîne humaine ce jeudi place de la mairie pour marquer notre solidarité et exiger la plus grande transparence sur cette catastrophe.”

Les Jeunes Ecologistes de Rennes présents au rassemblement anti-nucléaire !

Place de la Mairie, les manifestants ont formé une chaîne humaine.

Share This