Reçus par les Jeunes Écologistes français, 35 Jeunes Verts Européens assisteront à la fête donnée par Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi suite à leur première place dans le classement des chefs d’état luttant contre la citoyenneté européenne. Ils sortiront le champagne samedi à 14h place Saint Michel.

Alors que notre Président a déjà prouvé il y a quelques mois qu’il existait des citoyens européens de seconde zone : les Roms, il a démontré une nouvelle fois il y a quelques semaines son mépris des valeurs fondamentales de l’Europe en remettant en cause la libre circulation des personnes et en demandant la fermeture de l’espace Schengen. En effet, Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi ont communément avancé l’idée d’une réforme des accords Schengen, permettant notamment la fermeture de certaines frontières en cas de “risque” de forte vague migratoire. Ces conclusions ont fait suite à l’arrivée de migrants tunisiens, dont nombreux ont fui leur pays après avoir été leaders de la révolte démocratique, face aux menaces du mouvement contre-révolutionnaire. Les Jeunes Verts Européens estiment que la situation des migrants tunisiens nécessite une réponse commune de la part de l’Union européen, devant prendre en compte la situation de conflit politique de leur pays et aboutir au statut de réfugiés politiques. Comment l’Union européenne peut-elle encore prétendre être pionnière des Droits de l’Homme et de la démocratie si elle refuse d’accueillir ceux qui versent leur sang pour la préserver ? Le dernier projet en date, consistant simplement en l’abandon des droits liés à la double-citoyenneté, ne fait que renforcer les menaces qui pèsent sur les ressortissants des pays tiers, comme sur les citoyens européens de souche.

Réunis à l’occasion d’un séminaire sur la citoyenneté européenne, dans laquelle ils abordent à la fois les droits des citoyens européens et des ressortissants des pays tiers, les Jeunes Écologistes Européens rappellent que la défense des plus exclus a toujours fait avancer les droits de tous les citoyens. L’Europe Forteresse doit être dépassée. Les Jeunes Ecologistes français y veilleront et appellent à venir les rejoindre samedi 10 mai à 14 heures à la Fontaine Saint-Michel, ainsi qu’à participer à la mobilisation D’ailleurs nous sommes d’ici le 28 mai prochain partout en France.

Les Jeunes Écologistes.

Contacts :

Secrétaires Fédéraux :

Marie Toussaint, téléphone : 06 42 00 88 68 mail : marie ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Noé Pflieger, téléphone : 06 36 66 69 32 mail noe ‘at’ jeunes-ecologistes.org :

Chargée de communication :

Marine Tondelier, téléphone : 06 84 86 15 78 mail : marine ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Share This