Dans un contexte où les mouvements politiques s’interrogent sur leur place dans la société et leurs modes de militantisme, les Jeunes Écologistes connaissent une progression continue de leur nombre d’adhérent-e-s. Pour continuer sur cette dynamique, le mouvement de jeunesse écolo lance une campagne pour appeler les “Héros & Héroïnes du quotidien” à se fédérer.

Face aux absurdités d’un modèle économique libéral qui n’en finit plus de montrer ses limites et ses contradictions, de nombreux citoyens ont décidé de prendre les choses en main et d’agir, à leur échelle. Dans les facs, les lieux de vie, les rues, les quartiers, les campagnes, la jeunesse est déjà au coeur de cette révolution par le bas : AMAP, épiceries solidaires, collectifs de défense des sans-papiers, ateliers de logiciels libres, jardins partagés, transports doux…

Toutes ces initiatives montrent une fois de plus que les idées et les actions citoyennes sont en avance sur le temps politique. Mais surtout, elles démentent le constat trop caricatural d’une génération individualiste ou désenchantée qui ne chercherait qu’à accéder au salaire le plus élevé ou à acquérir le dernier smartphone. Au lieu d’attendre, comme le font la droite ou la gauche traditionnelle, un héros providentiel, un chef amené à recevoir l’extrême onction du suffrage de l’élection présidentielle, les Jeunes Écologistes déclarent que les solutions existent déjà : ce sont les combats quotidiens menées par ces héros et héroïnes ordinaires.

Avec cette nouvelle campagne qui marquera l’année militante 2014-2015, les Jeunes Écologistes appellent donc tous ces héros et toutes ces héroïnes anonymes qui partagent la même aspiration : faire de la résolution de l’injustice sociale et écologique la priorité de l’action politique, du local au global.

CONTACTS PRESSE :

  • Rosalie Salaün – porte-parole : 06 86 28 69 04
  • Lucas Nédélec – secrétaire fédéral : 07 77 07 45 69
Share This