Suite à la publication de la dernière analyse du GIEC, les Jeunes Écologistes ont fait un cadeau à Manuel Valls. Pour l’aider à préparer son discours de politique générale à l’Assemblée Nationale, ils lui ont offert le “rapport à destination des décideurs” rédigé par les climatologues. À l’heure de la crise écologique et sociale, nul doute que le Premier Ministre saura s’inspirer de ce rapport pour faire preuve d’une inédite volonté de changement mardi prochain.

Les Jeunes Écologistes ont accompagné leur présent d’une lettre au Premier Ministre :

Paris, le vendredi 4 avril 2014.

Cher Manuel,

Nous sommes plein d’espoir. Tu l’as dit, ton gouvernement est un gouvernement de combat. Le genre de gouvernement qui n’a pas peur des réformes ambitieuses, qui ne recule pas devant les lobbies. Le genre qui restera dans l’histoire pour avoir fait les bons choix.

Pour aider à notre modeste mesure cette machine de guerre qui est en route, nous tenions à t’envoyer ce colis. Tu y trouveras le dernier rapport du GIEC (tu sais ce groupe de scientifiques internationaux qui s’amuse à prédire les conséquences dramatiques du changement climatique). Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas très optimiste ce rapport. « Risques importants pour la sécurité alimentaire », « augmentation des problèmes sanitaires», « catastrophes naturelles », « pénuries d’eau »… Bref, la croissance n’est même pas encore revenue, et c’est déjà la crise du climat !

Il nous semble qu’une stratégie de combat audacieuse serait de lutter contre tous ces ennemis à la fois : la crise économique, sociale et environnementale. En fait, en soutenant la transition énergétique, la fiscalité écologique, le développement de l’économie circulaire et l’agriculture paysanne locale, on pourrait sans doute même gagner cette guerre.

Nous espérons donc que ce rapport sera sur ta table de chevet lundi soir, au moment de relire ton discours de politique générale du lendemain. Qui sait, ces quelques pages pourraient donner quelques idées intéressantes… Et la nuit porte conseil !

Bien à toi,

Les Jeunes Écologistes

Share This