Les Jeunes Écologistes s’indignent de l’opération “Mos Maiorum” lancée par le Conseil de L’union Européenne qui, à rebours des fondements humanistes du projet européen, a lancé une véritable chasse aux migrant-e-s du 13 au 26 octobre.

Une opération contre les migrant-e-s se déroule actuellement à l’échelle de l’Europe. Elle consiste en un renforcement des contrôles aux frontières extérieures et à l’intérieur de l’espace Schengen. L’objectif officiel affiché est “d’appréhender les migrants en situation illégale” et “d’affaiblir les organisations criminelles de passeurs”.

Cette opération se nomme “Mos Maiorum”, en référence au concept romain des mœurs à défendre contre la décadence et la barbarie. Est-ce ainsi que l’Europe, berceau de la pensée humaniste, considère des êtres humains qui fuient la misère ou l’oppression ?

Alors que toutes les semaines, des migrant-e-s meurent en tentant de rallier l’Europe, il est temps pour l’Europe de mettre en place une véritable politique migratoire, qui protège les réfugié-e-s et accueillent celles et ceux qui en ont besoin, pour des raisons politiques, économiques ou climatiques.

Enfin, les Jeunes Écologistes considèrent qu’il est urgent de se défaire des préjugés : toutes les études sérieuses le montrent, l’immigration est une richesse économique et culturelle. Il est temps de cesser de la voir comme un danger, l’histoire de la construction de l’Europe étant celle de ses migrations et de ses échanges.

> Retrouver la campagne Nous sommes 7 milliards d’étrangers sur Terre !

 

CONTACTS PRESSE :

  • Rosalie Salaün – porte-parole : 06 86 28 69 04
  • Laura Chatel – secrétaire fédérale : 06 29 85 75 95
Share This