C’est à ce mot d’ordre, “L’homophobie tue!”, que se sont rassemblés, le mercredi 10 avril, des milliers de personnes, en urgence, après la recrudescence des violences homophobes de ces derniers jours. Solidaires contre l’homophobie, et contre une violence inacceptable, les participant-e-s étaient venus montrer que ce n’était pas qu’une communauté qui état attaquée, mais tout une société, et l’idée que nous nous faisons du vivre-ensemble.

homophobie tue 1

Ce sont 5 000 personnes qui étaient présentes devant l’Hôtel de Ville, sous la pluie.

Les Jeunes Écologistes avaient appelé manifester aux côtés des associations LGBT et d’autres partis politiques, pour rappeler que c’est aussi en tant qu’écologistes, nous nous indignons de ce qui s’est passé, et que nous défendons le mariage et l’adoption pour toutes et tous !

homophobie tue 2

Esther Benbassa, sénatrice écologiste, a pris la parole.

La haine qui se déverse aujourd’hui sur la communauté LGBT a été attisée par les opposant-e-s au mariage pour tous et à l’égalité des droits, qui n’ont pas hésité à présenter l’homosexualité comme une tare, une déviance, un comportement “a-normal”. Cela a suffit pour justifier, dans l’esprit de quelques fanatiques ultra-violents, un comportement ignoble.

Les structures d’aide et d’accueil aux victimes de l’homophobie sont de plus en plus sollicitées. L’homophobie n’a pas lieu d’être sur la place publique. L’homophobie n’a pas sa place dans les débats républicains. L’homophobie tue.

Share This