Samedi dernier à 16h, place Kléber, divers mouvements de gauche se sont réunis afin de trouver et faire trouver une mesure ancrée dans les valeurs de la gauche au sein du projet de loi dit “Macron”.

Cependant, parmi les mesures annoncées telles que le travail dominical, la relance des grands projets inutiles, la suppression des seuils sociaux, la privatisation des actifs de l’Etat … les Strasbourgeois-e-s n’ont vu dans ce texte qu’un retour en arrière concernant les droits des salarié-e-s, les conquêtes démocratiques et sociales.

Dès lors, nous appelons à continuer la mobilisation notamment le 9 avril prochain à l’occasion de l’appel intersyndical à la grève.

Signataires du tract : Alternative Libertaire Alsace, Attac Strasbourg, le Comité Louise Michel (Femmes Egalité), les Jeunes Communistes du Bas-Rhin, les Jeunes Écologistes d’Alsace, le Nouveau Parti Anticapitaliste 67, le Parti Communiste des Ouvriers de France 67, Parti de Gauche 67 et l’Union des Etudiants Communistes de Strasbourg.

Share This