Retrouvez l’intégralité de l’article ici

Chez les jeunes écologistes, on cultive l’indépendance “Qu’on se le dise, on n’a rien à voir avec Placé ou de Rugy prévient Charlie.”Le plus important ce n’est pas tant l’étiquette, mais c’est de savoir ce qu’on veut défendre” renchérit Lola. Ces jeunes étudiants en Science politique à Lyon 2 et à l’IEP prônent une “société écologique, durable et viable”. Pour eux, le travail doit être un choix d’épanouissement et non pas une contrainte. “Pourquoi ne pas baisser le temps de travail à 32h pour faire baisser le chômage”, explique Charlie. Lola a aussi voté Hollande en 2012. Elle se sent trahie par “cette destruction des bases de la démocratie et du plan social”.

Pin It on Pinterest

Share This