Ce mardi 1er novembre devait marquer l’ouverture du Sommet du Peuples organisé à Nice. À quelques kilomètres de Cannes, environ 12000 manifestants ont ainsi dénoncé l’aberration qu’est le G20 et leur espoir de voir émerger d’autres solutions que celles, simplistes, des politiques d’austérité.

Les Jeunes Écologistes ont pleinement participé à cette manifestation citoyenne, des militants de toute la France étant venu prêter main forte au groupe des Alpes-Martimes. “Ils ont, nous sommes” ; “Si le monde était une banque, vous l’auriez déjà sauvé” ; “Jeunesse en deuil d’avenir” ; “Change the system, not the climate”… L’indignation de la jeunesse s’exprime par de multiples formules.

Aujourd’hui, sous un soleil radieux, ces milliers de manifestants ont ouverts 4 jours de débats, de rencontres, de réflexions qui montreront que les citoyens tracent une autre chemin que celui définit par les grands acteurs garants du libéralisme et des diktats des organismes financiers. Face à l’appât du gain, face au culte de la croissance, face à la fascination du pouvoir, bref, face au G20, les peuples veulent faire entendre une autre voix, la leur. La manifestation internationale était un excellent prologue, maintenant vient le temps des propositions.

La jeunesse et les peuples d’abord ! Et surtout, comme le scandent HK & les Saltimbanks lors du concert après la manifestation, “On lâche rien !”

Share This