Dans une lettre diffusée avant les vacances, le secrétaire général de l’enseignement catholique a invité les 8300 chefs d’établissements dont il a la charge à faire entrer le débat sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe dans les écoles.

Les Jeunes Écologistes rappellent que les établissements privés sous contrat sont soumis aux mêmes obligations que les établissements publics en matière d’enseignement, bénéficient de financements publics et doivent donc, à ce titre, respecter un principe de neutralité politique.

Les Jeunes Écologistes dénoncent cette tentative d’instrumentalisation de l’Éducation Nationale à des fins politiques qui n’ont rien à voir avec la liberté de l’enseignement. Attachés à la laïcité, nous refusons que des valeurs contraires à notre pacte républicain soient inculquées à ces enfants et ces adolescents. Nous nous opposerons à toute initiative qui conduirait à opposer les enfants et les adolescents de notre pays les uns aux autres.

L’homophobie ne saurait faire partie d’aucun projet pédagogique. Nous appelons le Ministre de l’Éducation Nationale, Vincent Peillon, à rappeler à l’ordre le secrétaire général de l’enseignement catholique, afin de faire cesser ces manœuvres obscurantistes, et nous souhaitons que la politique de lutte contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie portée par le gouvernement s’applique de la même manière dans toutes les écoles, tous les collèges et tous les lycées de France.

Contacts presse :

  • Wandrille Jumeaux – Secrétaire fédéral : 06 58 05 97 98
  • Lucile Koch-Schlund – Secrétaire fédérale : 06 79 35 28 16

MPT

Share This