Dix jours avant le premier tour des législatives, les Jeunes Écologistes lancent leur campagne “Nous sommes 7 milliards d’étrangers sur Terre” afin de démonter les idées reçues sur l’immigration et d’exprimer une vision écologiste sur le sujet.

 

Le résultat de l’élection présidentielle a une nouvelle fois montré que face à une grave crise économique et sociale, certains Français pouvaient se tourner vers l’extrême-droite qui fait des étrangers les bouc-émissaires de la crise. Plutôt que de céder à cette fausse et dangereuse vision, les écologistes interrogent le modèle de développement et la logique économique qui nous a conduit à cette situation.

 

Pour cela, les Jeunes Écologistes désirent rappeler certains faits. L’immigration participe de manière positive au financement du système social français : les populations immigrées coûtent 68 milliards d’euros par an à la France quand elles en rapportent plus de 80 milliards en cotisations sociales (étude du Ministère des Affaires sociales datée de 2009).

 

C’est pour combattre les simplifications de la réalité savamment entretenues par la droite que le mouvement des Jeunes Écologistes lance sa campagne “Nous sommes 7 milliards d’étrangers sur Terre“, déclinée sur le web et sur le terrain avec des constats chiffrés et des propositions concrètes.Parmi celles-ci, les Jeunes Écologistes proposent la régularisation des sans-papiers, la fermeture progressive des Centres de Rétention Administrative et le droit de vote des résidents étrangers à toutes les élections, mesures permettant de lutter contre la précarité du travail et d’œuvrer à l’apaisement du climat social.

 

Retrouvez le dépliant “Nous sommes 7 milliards d’étrangers sur Terre” diffusé sur le terrain ICI.

Contacts Presse – Secrétaires Fédéraux :

Fanny Dubot, 06 89 99 14 81 / fanny ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Wandrille Jumeaux, 06 58 05 97 98 / wandrille ‘at’ jeunes-ecologistes.org

Share This