Communiqué de presse des Jeunes Écologistes du Loiret

Les Jeunes Écologistes du Loiret s’indignent et dénoncent vivement les propos exprimés par Maxime Buizard, ex porte-parole des Jeunes Populaires du Loiret.

Alors qu’une dizaine de militants de Greenpeace se sont introduits ce lundi 5 décembre dans deux centrales nucléaires, prouvant ainsi la vulnérabilité du parc atomique français, Maxime Buizard écrivait sur Twitter : «La gendarmerie aurait dû abattre les terroristes de #greenpeace! Ils ne méritent pas de traitements particuliers…»

Les Jeunes Écologistes du Loiret soutiennent l’action de Greenpeace. Elle s’inscrit dans une logique de lanceur d’alerte, d’information engagée, et montre le manque de sécurité des sites nucléaires malgré ce que nous assène le gouvernement. Nous encourageons donc ce type d’action non-violente et sans dégradation permettant d’animer la réflexion citoyenne. Dès lors, on comprend bien que les propos de Maxime Buizard sont totalement hors sujet et irresponsables.

Les Jeunes Écologistes du Loiret se souviennent que lorsqu’ils avaient apposés, associés à EELV Orléanais, des lunettes semblables à celle d’Eva Joly fin septembre dernier sur une statue de Marianne afin de donner une nouvelle vision à la République, Maxime Buizard s’était vanté d’avoir lui-même ôté ces verres “blasphématoires”.
Si l’objet du blasphème est aujourd’hui une centrale nucléaire, gageons que Maxime Buizard n’exerce jamais de fonction publique, car il aurait tôt fait de dépasser son maître Claude Guéant sur l’escalade sécuritaire dans laquelle le ministre actuel mène notre République et fait preuve d’une irresponsable exemplarité pour les jeunes de son propre mouvement.

Les Jeunes Écologistes du Loiret, pacifistes et républicains, appellent tous les citoyens à s’inscrire avant le 31 décembre 2011 sur les listes électorales afin, dès la présidentielle puis les législatives 2012, de tourner la page du sarkozysme et de ses dangereuses dérives populistes qui ne servent qu’à diviser dans la haine.

.

Ebi Safadi
pour les Jeunes Écologistes du Loiret

Share This