Le point commun entre Montreuil et la couleur de la ligne de métro 9 ? Le vert.

Oui, car depuis 2008, Montreuil est une ville “écolo”. Ce n’est donc pas un hasard si les jeunes écolos ont décidé de s’y retrouver pour le premier week-end de formation de l’année,  autour de la thématique de l’écologie populaire. Au programme : un film, des ateliers, des conférences, des débats… pour répondre à l’épineuse question de la mise en pratique d’une écologie politique et populaire.
Pour y répondre les différents intervenants ont abordé des sujets comme la sécurité, l’urbanisme, l’histoire de l’écologie populaire, la santé, les conséquences humaines du changement climatique, etc. Avec en point d’orgue la rencontre avec Dominique Voynet, maire of the City ! Elle a pu expliquer son rôle de maire écolo dans une ancienne banlieue rouge, sans omettre ses difficultés , comme celle de combattre les préjugés sur l’écologie. Passionnée par son job de maire, elle a fait de la ville de  Montreuil un pionnier de l’écologie populaire dans les actes.

A l’extérieur, la pluie était permanente, mais dans le local, l’ambiance n’en était pas moins chaleureuse. Avec des jeunes écolos convaincus que  l’écologie politique n’est pas une affaire de jeunes bourgeois naïfs ni la lubie de hippies déglingués mais bien une solution pour chacun. L’écologie n’est pas qu’un truc de bobos !

Rencontre et échanges avec Dominique Voynet

Merci à toutes celles et ceux qui sont venus !
Share This