Du 7 au 11 juillet, les Jeunes Écologistes de Nantes et d’ailleurs ont participé au 2e Forum européen contre les Grand Projets Inutiles Imposés (GPII). Cette rencontre réunissait comme chaque année à Notre-Dame-des-Landes des opposants au projet d’aéroport, mais avec cette fois-ci des militants venant de toute l’Europe et qui se mobilisent dans leur pays contre des grands projets d’infrastructures économiquement et écologiquement désastreux.

Opposants allemands au projet ferroviaire de Stuttgart 21, italiens à la Ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin, anglais à la nouvelle ligne TGV entre Londres et Birmingham, russes contre l’autoroute qui coupera la forêt de Khimki, tous les citoyens présents ont en commun de se mobiliser localement contre des grands projets d’infrastructures souvent peu utiles, très couteux, socialement injustes et écologiquement désastreux.

La journée de dimanche 8 juillet a été marquée par la réalisation d’une grande fresque humaine disant NON aux GPII (voir la photo ci-dessous). Une dizaine de militants Jeunes Ecolos y ont participé… saurez-vous les retrouver ?

 A l’issue de ces 5 journées de Forum, les participants ont rédigé une déclaration de côture actant leur volonté de poursuivre et d’élargir les combats menés. Voici ce texte.

« Nous, participants au 2ème Forum contre les Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII) à Notre-Dame-des-Landes(France) du 7 au 11 juillet 2012 : soutenons et exprimons notre entière solidarité à la lutte des habitants de Notre Dame des Landes et de la région, et de tous ceux qui la soutiennent, en France et bien au-delà, contre le projet de nouvel aéroport pour la ville de Nantes ; dénonçons la répression exercée sur les habitants et militants, réaffirmons notre soutien mutuel à toutes les luttes contre les GPII en Europe et dans le monde.

Nous nous sommes rassemblés pour identifier, recenser, combattre les grands projets que nous reconnaissons inutiles, ruineux en fonds publics et socialement injustes, écologiquement destructeurs ou dangereux, et qui excluent les populations de la prise de décision. La plupart de ces projets, dévoreurs de terres agricoles et d’espaces naturels, ne permettent pas la souveraineté alimentaire. Ils mettent en péril la diversité culturelle.

Ce deuxième forum a permis de rassembler une quarantaine de collectifs et organisations dont une quinzaine de l’Europe et au delà. Plus de 8 000 personnes ont participé aux divers ateliers. Il a été très riche d’échanges et de perspectives d’actions, de partages d’expériences et de construction d’alternatives aux grands projets et pour d’autres choix de société.

Nous avons décidé :

- la coordination de nos luttes à l’échelle européenne et au delà par :

- la création d’un groupe de travail permanent ayant une fonction d’alerte et de mobilisation,

- la mutualisation de nos expériences,

- la mise en commun de moyens (site internet européen, …),

- la création d’un groupe européen de compétences scientifiques, techniques et juridiques ;

- l’étude de l’opportunité et de la faisabilité d’une Initiative Citoyenne Européenne

- notre participation : au Forum Social Européen de Florence du 8 au 11 novembre 2012 au Forum Social Mondial de Tunis en mars 2013

- l’organisation : d’une journée d’actions décentralisées et coordonnées le 8 décembre 2012 (3ème journée européenne contre les Grands Projets Inutiles et Imposés) du 3ème Forum contre les GPII à Stuttgart en 2013

Nos luttes concrètes, leur convergence font émerger aujourd’hui le concept de Grands Projets Inutiles et Imposés. Nous voulons expliquer et populariser largement ce concept. Nous sortons du forum plus que jamais motivés et déterminés à poursuivre nos objectifs et continuer et à relier nos combats»

 

Pour finir, quelques images de cette belle manifestation sur la vidéo suivante > Forum à NDDL

Plus d’informations sur les sites suivants :

  • http://eelv-presquile.fr/spip.php?article611
  • http://forum-gpii-2012-ndl.blogspot.fr/

 

 

 

Share This