Pour la légalisation : Marine Tondelier, porte-parole des Jeunes Verts : La France est le pays où on consomme le plus de cannabis en Europe, et c’est aussi le pays où on est le plus répressif. Depuis 1970, les experts expliquent que cette législation est contre-productive. En plus, ça encombre le système judiciaire qui connaît déjà des problèmes de fonctionnement et ça coûte énormément d’argent. Sans compter les problèmes de santé publique que pose l’interdiction, qui empêche de mener des politiques de prévention efficaces, et qui empêche aussi de contrôler la qualité des produits.
Enfin, la dépénalisation conduirait à pouvoir taxer le cannabis comme le tabac ou l’alcool. Ce dernier est une drogue dure, alors que le cannabis est une drogue douce. Par ailleurs, si on pouvait favoriser une culture locale, pour avoir des circuits courts, cela entraînerait un regain d’activité pour les agriculteurs, qui connaissent de nombreuses difficultés. Au fond, on voit que la dépénalisation n’aurait que des avantages par rapport à la situation actuelle ».”

LIRE L’ARTICLE EN ENTIER.

Share This