Mercredi 1er mai 2013, les Jeunes Ecologistes d’Île-de-France étaient présents sur la traditionnelle manifestation des syndicats de travailleurs pour la Fête du travail à Paris.

Dans un contexte de crise démocratique et d’affaires à répétition, ils ont choisi d’interpeller sur la nécessité d’un vrai renouveau démocratique et citoyen, étape essentielle à la construction d’une société solidaire et apaisée, garante du respect des droits essentiels de chacun.

Avec une « Opération Mains propres », une dizaine de Jeunes Ecologistes d’Île-de-France ont proposé aux manifestants et aux passants de se laver les mains en signe  de protestation publique contre la corruption, la fraude fiscale et les conflits d’intérêt, et pour marquer leur volonté de repartir sur  des bases renouvelées : une 6e République saine et transparente !

L'Opération Mains propres des Jeunes Ecologistes d'Île-de-France

Opération Mains propres !

De nombreux manifestants se sont prêté au jeu, rejoignant par leur geste les Jeunes Ecologistes dans leur combat de longue date pour un renouveau démocratique. Parmi ceux-ci, des militants EELV, des membres de la CGT, des militants LGBT, de simples manifestants et… Jean-Luc Mélenchon, qui a joint le geste à la parole en venant se laver les mains, sous les yeux attentifs de nombreux militants et des caméras.

    Jean-Luc Mélenchon se prête au jeu de l'Opération Mains propres sous les yeux des médias

Jean-Luc Mélenchon se prête au jeu de l’Opération Mains propres sous les yeux des médias

Jean-Luc Mélenchon se prête au jeu de l'Opération Mains propres

Jean-Luc Mélenchon se prête au jeu, l’occasion d’échanger sur nos visions pour une 6e République

Neuf bassines, six torchons et une bonne dose de tracts plus tard, les Jeunes Ecologistes Île-de-France ont dû céder face à la pluie et lever le camp. Céder mais pas abandonner, car il est plus que temps de faire place nette pour une République vraiment exemplaire !

Inspirée des propositions portées l’année dernière par  Eva Joly, cette action symbolique annonce des initiatives plus larges que les écologistes continuerons d’organiser partout en France pour défendre leur projet de 6e République.

Notre projet ? Fin du cumul des mandats, proportionnelle aux élections locales comme nationales, parité réelle dans les instances de représentation publique, reconnaissance et comptabilisation du vote blanc, droit de vote des résidents étrangers non européens aux élections locales : les Jeunes Écologistes revendiquent une Europe fédérale et une démocratie parlementaire, participative et apaisée, laissant plus de place aux citoyens et aux parlementaires élus.

Les propositions des Jeunes Ecologistes pour une 6e République :

Plus de photos de l’Opération Mains propres du 1er mai à Paris : c’est par ici !

Share This