Table ronde organisée par les Jeunes Ecologistes d'Aix-Marseille, animée par Damien des JE-AM, avec pour invité Michèle RIVASI, Erwan LECOEUR, Anne-Marie HAUTANT

Table ronde organisée par les Jeunes Ecologistes d’Aix-Marseille, animée par Damien des JE-AM, avec Michèle RIVASI, Erwan LECOEUR et Anne-Marie HAUTANT

Vendredi 13 septembre, à la veille de l’ouverture des Universités d’été du FN à Marseille, les Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille ont organisé une table ronde autour de la question de la politique municipale des élus d’extrême droite. Pour répondre aux questions du public, nous avions invité Michèle RIVASI (députée européenne écologiste), Anne-Marie HAUTANT (élue d’opposition à Orange dans le Vaucluse) ainsi qu’Erwan LECOEUR (sociologue, spécialiste de l’extrême droite).
Le débat, qui a duré plus d’une heure et demi, a notamment balayé les questions de ce qu’est concrètement une politique municipale d’extrême droite et comment lutter contre la montée du Front National dans sa ville, notamment à Marseille.

 

 

Michèle RIVASI nous a livré ses expériences avec l’extrême droite au parlement européen : « Marine LE PEN se déplace très peu, voire pas du tout, à Bruxelles. Elle et son père, viennent quasi-exclusivement qu’à Strasbourg, car Bruxelles ce n’est pas la France ! ». Confrontée depuis plus de dix ans à la politique de Jacques BOMPARD (Ligue du Sud), Anne-Marie HAUTANT est revenue sur la suppression systématique des subventions aux associations d’insertion et la fermeture des centres sociaux. “La politique de l’extrême droite est une politique profondément anti-sociale” a ainsi rappelé la conseillère municipale d’Orange. Après une analyse fouillée des mouvements d’extrême droite, Erwan LECOEUR a dressé un constat en forme de mise en garde : « Face au FN, tous les démocrates et toutes leurs organisations ont l’impérieux devoir de se mobiliser. Le Front National menace la République et ses valeurs ».

 

Les Jeunes Écologistes d’Aix-Marseille ont signé l’appel du collectif “Marseille Solidaire contre l’Extrême Droite”.

Samedi, à l’initiative du collectif MSED, nous étions présents à 14h, sur le Vieux Port pour justement manifester notre attachement à la République et à ses valeurs.

 

À Marseille, comme ailleurs, les Jeunes Écologistes se “bougent le cul” pour se battre contre les idées de l’extrême droite, et faire avancer celles de l’écologie politique. Dans les idées vendredi ou dans la rue samedi, le combat reste le même avec un seul leitmotiv “Pas de FN dans nos quartiers, plus d’air pur pour nos cités !”

 

Avant le départ de la manifestation sur le Vieux Port à Marseille

Avant le départ de la manifestation sur le Vieux Port à Marseille

Share This