Le 12 mars dernier, les Jeunes Ecolos IdF ont débattu de la décroissance.

Un premier constat s’est imposé : le terme de décroissance est un terme mal compris qui mérite à la fois de la pédagogie et une réflexion sur la pertinence de son utilisation. Lorsque nous, écologistes, parlons de décroissance, nous pensons à un changement de comportement global et à grande échelle qu’il est difficile de résumer avec un terme unique ! Cela suppose donc de savoir ce que l’on veut mettre derrière le terme décroissance.

Nous nous sommes ensuite interrogés sur la décroissance dans le système capitaliste : en attendant de changer le système, quelles actions peut-on mener, à différentes échelles pour moins et mieux consommer ? Partage du temps de travail, obsolescence programmée, changement des indicateurs de richesse, dette écologique, définition du progrès et de la technique, sont autant de sujets que nous avons discutés.

Dans un troisième temps, la question de la gouvernance a été abordée : comment faire de la décroissance dans un système démocratique ? Quelle légitimité avons-nous envers les pays du « Sud » ?

Un beau programme qui promet de nouvelles discussions animées !

Share This