Alors que le débat parlementaire sur la réforme pénale a commencé ce mardi 24 Juin au Sénat, déjà les invectives conservatrices et les mensonges de la droite inondent l’espace public. Il y a pourtant urgence à agir : les prisons françaises sont condamnées unanimement pour leur inefficacité et  leur insalubrité et la récidive a atteint des sommets ces dernières années.

Depuis plusieurs mois, Christiane Taubira travaille en profondeur et en concertation avec les parties prenantes. Depuis la conférence de consensus en février 2013, ce projet de loi a été salué par de nombreuses associations, actives sur le sujet, comme allant dans le bon sens.

Pour les Jeunes Écologistes, l’adoption de cette réforme est un impératif pour la société française. Face à la faillite de l’idéologie du “tout carcéral”, il est temps d’abandonner les postures caricaturales et dogmatiques sur le prétendu laxisme de la gauche pour s’interroger sur les mesures efficaces à mettre en œuvre pour faire reculer la délinquance.

Les Jeunes Écologistes soutiennent donc la suppression des peines planchers, l’individualisation des peines et la contrainte pénale, qui permettent d’offrir aux magistrats plus d’outils face à des situations toujours complexes et évite les sorties sèches de prison, qui ignorent la problématique de la réinsertion.

Si ces mesures vont dans le bon sens, elles ne font pas oublier les renoncements du gouvernement, par exemple quant à la rétention de sûreté, que François Hollande s’était pourtant engagé à supprimer lors de sa campagne. Les Jeunes Écologistes soutiennent ainsi les parlementaires de gauche qui, par leur travail d’amendements, s’emploient à mettre en place une réforme réellement ambitieuse.

Mobilisés pour soutenir cette réforme, les Jeunes Écologistes appellent la jeunesse à les rejoindre dans ce combat pour faire avancer notre société vers plus de justice et plus de dignité.

 

CONTACTS PRESSE :

  • Lucas Nédélec – Secrétaire fédéral : 07 77 07 45 69
  • Laura Chatel – Secrétaire fédérale : 06 29 85 75 95
Share This