Ça y est. Nous y sommes. Depuis le temps qu’on en parle de cette campagne européenne… Depuis le temps que les médias nous rabâchent qu’une grande victoire du Front National se prépare et que, non, décidément, les Français-e-s n’en ont plus grand chose à carrer de l’Europe. Et si on arrivait, une fois de plus, à faire mentir tous ces pessimistes, tous ces faucheurs d’espoir ?

Être jeune et être écologiste, c’est refuser ce nivellement par le bas de la politique. Être jeune et écologiste, c’est surtout avoir de l’ambition pour notre avenir. Notre futur commun dépend du projet européen, et ce que proposent la droite et la sociale-démocratie pour l’Europe n’est pas de nature à nous donner confiance en cet avenir.

Nous avons donc une grande responsabilité. L’écologie politique, par la prise en compte du long-terme et par la place qu’elle donne au vivant dans son projet politique, est l’alternative souhaitable.

Alors, depuis quelques semaines, les jeunes écologistes n’ont pas économisé leur énergie. À l’aide d’actions joyeuses (chamboule-tout sur les idées reçues, roue de l’infortune, match de foot opposant lobbyistes et écologistes, vélorution…), notre mouvement s’est mobilisé pour promouvoir un projet différent : une Europe écolo-solidaire qui écoute davantage ses citoyen-ne-s que ses multinationales, qui se préoccupe davantage du dérèglement climatique et de l’accroissement des inégalités que du taux de croissance du PIB.

Il reste moins de 7 jours pour convaincre nos ami-e-s, nos familles et tous ces gens que nous côtoyons. Il reste moins de 7 jours pour déclarer notre amour de l’Europe, et crier sur tous les toits que l’Union Européenne se construit par des majorités politiques. Faisons savoir que le vote du 25 mai prochain est souverain ! Ce vote là n’appartient pas à la droite, aux pessimistes, aux lobbies ou aux négociateurs du traité de libre-échange Tafta. Ce vote là est le nôtre, ce vote là NOUS appartient.

Quoi qu’il arrive le dimanche 25 mai prochain, nous pourrons être fiers de ce que nous avons fait. En avant pour cette dernière semaine de campagne électorale !

Avec notre amitié,
Laura Chatel & Lucas Nédélec – co-secrétaires des Jeunes Écologistes

Share This