Suite à le demande de Monsieur Viverge régissant à notre communiqué de presse, voici la réponse que nous lui avons transmis :

Les Jeunes Ecologistes Franche-Comté

Monsieur Patrick Viverge,

Conseiller général du Jura (canton Dole-Est)

Monsieur,

Nous avons pris connaissance, avec beaucoup d’attention, de votre invitation au débat suite à la publication de notre communiqué de presse dénonçant le projet de développement de l’aéroport Dole-Tavaux par la majorité actuelle du Conseil Général du Jura. La mobilisation contre le projet de Notre-dame-des-Landes était l’occasion pour nous d’affirmer qu’en Franche-Comté nous n’avons pas besoin d’aéroport pour imaginer une politique des transports audacieuse répondant aux besoins de mobilité de chacun dans une logique de cohérence territoriale, sociétale et environnementale.

Nous acceptons de participer avec vous à une réunion publique afin de confronter nos points de vue sur ce projet ubuesque d’aéroport jurassien. De plus, nous souhaitons inscrire ce débat dans le cadre d’une réflexion plus globale sur les différents politiques de transports envisageables à long terme à l’échelle du territoire franc-comtois, français et européen.

Si les modalités pratiques restent à définir ensemble, nous émettons le souhait de détacher cette rencontre de l’échéance sénatoriale. Informés des enjeux de cette élection, de votre propre candidature et des difficultés pour la gauche de respecter un accord national, nous ne voulons ni servir de caution, ni être utilisés à des fins qui ne sont pas les nôtres. Aussi, nous vous demandons de bien respecter cette condition et d’envisager cette réunion publique après le 25 septembre.

Nous restons à votre disposition pour vos diverses questions et remarques concernant le dossier de l’aéroport Dole-Tavaux, et pour l’organisation concrète d’une réunion publique.

Dans l’attente de vos réponses, veuillez recevoir nos cordiales salutations,

Les Jeunes Ecologistes Franche-Comté.

Share This