Mardi 11 mars 2011, un train transportant des déchets nucléaires néerlandais hautement radioactifs, issu de la centrale nucléaire de Borseele quittera les Pays-Bas pour rejoindre l’usine AREVA de La Hague, dans la Manche, pour y être « retraité ».
En France, il traversera 12 départements: le Nord, le Pas-de-Calais, l’Aisne, l’Oise, la Seine-et-Marne, la Seine St Denis, le Val d’Oise, les Yvelines, l’Eure, la Seine Maritime, le Calvados et la Manche et empruntera les voies du RER grande couronne en région parisienne.

Le centre de retraitement et de stockage de La Hague dans la Manche, l’un des plus importants d’Europe, dont Greenpeace ne cesse de rappeler la dangerosité et l’impact environnemental catastrophique, est le reflet du problème que posent les déchets nucléaires.

Rien qu’en France, les centrales nucléaires produisent chaque année en France 1200 tonnes de déchets, dont personne ne sait quoi faire. Il n’existe aucune solution pour les gérer ou pour s’en débarrasser, et certains d’entre eux resteront radioactifs et dangereux pendant des milliers d’années.

Face à ce problème fondamental, il n’existe qu’une seule solution : SORTIR DU NUCLÉAIRE.

Les Jeunes Écologistes donneront donc demain de leur personne en répondant présents à l’appel du réseau Sortir du Nucléaire, à 6h30 du matin, en gare de Caen, au passage du train de déchets nucléaires pour réclamer la mise en place d’une nouvelle politique énergétique durable et plus de transparence concernant le retraitement des déchets.

Share This